Geekerie

Jamais sans mon Kobo Glo !

6 novembre 2012

Kobo Glo

(Voici la « bête » avec mon chat, qui a décidé de s’incruster sur la photo)

Avec tous mes articles sur mes lectures, vous aurez compris que j’adore lire ! J’aime voir mes étagères se remplir de livres en tout genre. Ayant travaillé 2 ans dans le monde de l’édition, je commence à avoir une belle collection. Mon rêve serait d’avoir une pièce entière remplie de livres avec un fauteuil confortable pour y passer des heures à lire.

bibliothèque de rêve

(Ma bibliothèque de rêve… la tête de cerf dans le fond en moins ^^)

En tant que vadrouilleuse, j’apporte toujours 3 ou 4 livres partout où je vais pour avoir de la lecture et le choix. Mais, en tant que petit gabarit, chaque kilo en trop représente une vraie plaie à transporter dans ma valise. Donc, en bonne geekette, j’ai commencé à réfléchir à l’éventualité de me procurer une liseuse ! Pourquoi s’embêter à se promener avec un kilo de livres quand une liseuse ne pèse que 185 g ? La question était de savoir s’il valait mieux prendre un Kindle ou un Kobo !

Kobo ou Kindle ? 

On entend souvent parler du premier, mais un peu moins du second. Quelle est la différence ? Techniquement, ces deux liseuses sont assez similaires. Chacune ayant ses points positifs et négatifs. La seule chose qui les différencie vraiment, c’est que Kobo a un partenariat avec la Fnac et Kindle est un produit d’Amazon. Le Kindle ne peut pas (encore) lire les formats ePub qui sont majoritairement utilisés par les maisons d’édition et les bibliothèques. Le Kindle offre un large catalogue de livres numériques à bas prix, surtout pour les livres en anglais. Chacun se fera son avis selon ses préférences.

Pour ma part, j’ai opté pour le Kobo Glo ! Cette liseuse coûte 129 € en France et 130 $ (hors taxes) au Canada. Un prix plus qu’honorable !

Voici les caractéristiques du Kobo Glo :

– Rétroéclairage

– WiFi : Mais le Kobo ne remplace pas un iPad. Je dirai que le WiFi est là en cas de dépannage, si vous êtes dans un café par exemple.

– Écran tactile fait 5 pouces basé sur la technologie  e-Ink (encre numérique)

– 2 Go de mémoire (extensible jusqu’à 32 Go). Donc cela fait beaucoup, beaucoup de livres : environ 2 000 !

– 1 mois d’autonomie

Kobo Glo

(Je l’ai pris de couleur bleu… il est magnifique)

Kobo Glo

J’ai mon Kobo depuis un mois et je l’utilise principalement dans le métro, chez le médecin ou si j’attends quelqu’un dans un café. Bref je le sors dès que je peux. Il fait partie de mon sac à main. Par contre, je l’utilise moins le soir, car je préfère avoir un livre « papier » entre les mains.

J’ai commencé par lire le livre d’Amélie Nothomb : Barbe Bleue dont je vous ai parlé ici et je suis en train de lire un Bernerd Werber, Les Thanatonautes. La lecture est très agréable. On a vraiment le sentiment de lire sur du papier. Ce qui m’a paru assez étrange au départ, car je m’attendais à avoir l’impression de lire sur mon écran d’ordinateur. Mais non ! On dirait vraiment du papier ! Et lorsque la lumière du Kobo est allumée, c’est pareil. Elle ne fait absolument pas mal aux yeux, ne fatigue pas la vue et rend plus agréable la lecture lorsque la luminosité est faible.

Kobo Glo

(Voici ce que le Kobo donne avec l’écran allumé)

Le Kobo Glo est très léger : 185 g ! Contrairement au Kindle qui pèse 223 g. Bon, à ce stade-là, je chipote un peu, je l’avoue. Il est donc facile à transporter dans un sac à main. De plus, le toucher est agréable.

Côté utilisation, c’est un jeu d’enfant ! on appuie à gauche pour revenir en arrière, à droite pour tourner la page et en haut pour voir le menu. On peut régler la taille du texte et changer de police ou encore augmenter/diminuer l’interligne. En bas de chaque page, Kobo vous indique où vous en êtes dans votre lecture en nombre de pages. Et, lorsque votre Kobo est éteint ou quand on appuie en haut de l’écran, Kobo indique le pourcentage d »avancement. Plutôt malin !

Kobo Glo

(Petite photo pour vous donner une idée de la taille du Kobo. Il tient dans la main ! Et je tiens à préciser que j’ai de toutes petites mains…)

Pour le moment, je n’ai que quelques livres… Mais j’ai ajouté une bonne vingtaine de titres à ma « Wishlist ». Tous les titres disponibles en version papier ne le sont pas nécessairement en version numérique. En tout cas, pas encore. Mais cela ne saurait tarder. Le catalogue est déjà énorme et offre beaucoup de choix. Pour les lectrices/lecteurs bilingues, je pense que le choix est encore plus large en anglais… Voilà de quoi remplir sa bibliothèque sans prendre de place !

Le prix est vraiment moins cher si on compare le livre numérique au grand formart. Par contre, ce n’est pas le cas des livres de poche qui restent les moins cher.

Exemple : Et Sept jours pour une éternité de Marc Levy (Quelle référence ! … Je sais.) coûte 6,84 € en format de poche à la Fnac contre 9,99 € pour la version numérique, mais 19,29 € en grand format…

Je dirai donc que le Kobo, c’est pratique pour avoir un « livre » avec soi : pour lire dans un café, dans une salle d’attente, dans les transports en commun, le train, l’avion ou encore en voyage. Mais pour certains romans, la version papier reste de mise. Le Kobo et les autres liseuses ne sont pas là pour remplacer le livre papier, mais pour nous offrir une nouvelle manière de lire. Tout comme le baladeur cassette a été remplacé par le lecteur CD puis par les lecteurs MP3.

Bref, je suis totalement séduite par mon nouveau « jouet ».

Et vous ? Avez-vous testé le Kobo ou le Kindle ? 

 

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Jeanne 6 novembre 2012 at 11 h 16 min

    Kobo ont un partenariat avec la Fnac en France, mais existent aussi dans le monde anglo. 😉
    Pour ma part, j’ai un Kindle (cadeau) et mon chum a un Nook ! La différence de format ne me dérange pas vraiment, c’est les DRM qui m’énervent… Même s’il n’est en réalité pas très difficile de s’en débarrasser.
    En tout cas, je confirme : ça change la vie ! Les habitudes de lecture, en tout cas. J’ai recommencé à lire en français et à découvrir de nouveaux auteurs, alors que les coûts des livres papiers m’en avaient découragée…

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 6 novembre 2012 at 12 h 46 min

      Oups, je viens de corriger mon erreur ! Merci Jeanne ! C’est vrai que ça encourage à lire autre chose (je lis souvent les mêmes auteurs). Par contre, je recherche des livres simples à lire en anglais… mais je ne je connais pas les auteurs. En aurais-tu à me conseiller ?

  • Reply Silecee 6 novembre 2012 at 16 h 14 min

    Je suis contente que tu parles des liseuses. Ça fait pas mal de temps que j’y réfléchis, mais je restais sceptique sur beaucoup de points.
    Je ne pense pas en acheter de sitôt… mais ça viendra peut-être un jour.
    Je pense que j’avais besoin d’entendre l’avis de quelqu’un qui aime autant lire que moi… Hé oui, moi aussi, je rêve d’une bibliothèque comme ça !

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 7 novembre 2012 at 10 h 25 min

      Je suis restée sceptique longtemps aussi… Et c’est en lisant des articles de blogueuses que j’ai commencé à réfléchir, regarder sur le net les poins positifs et négatifs, etc.
      Ça m’a pris 6 mois avant de me décider 😉

  • Reply Ludovic 18 mai 2013 at 10 h 26 min

    De mon coté j’hésite toujours à franchir le cap… le coût des livres numériques me semble élevé encore et l’aspect DRM me freine également.
    Je m’interroge aussi sur la durée de vie de ces liseuses 2 ans 10 ans, 100 ans ??? Quid également de l’avenir de ses objets : on a eu les magnétoscopes puis les Dvd et maintenant les blueray. Qu’en sera t’il des liseuses, seront ‘elles remplacées par les tablettes plus polyvalentes ?

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 21 mai 2013 at 11 h 34 min

      Le coût est encore onéreux pour les livres numériques, c’est vrai. Après quelques mois d’utilisation, je peux dire que j’achète des livres papiers et des livres numériques. Quand je veux lire dans un parc, dans le métro ou à l’extérieur de chez moi, je suis bien mieux avec mon Kobo : moins lourd, pas de pages à tourner, etc. J’aime beaucoup cet aspect. Surtout en vacances : un Kobo VS 3 gros bouquins…
      Pour la durée de vie, c’est une bonne question… on saura cela dans quelques années 😉

      • Reply yohan 27 juin 2015 at 19 h 05 min

        quelques années plus tard est ce que la liseuse fonctionne toujours ?

        • Reply Lili 28 juillet 2015 at 23 h 27 min

          Je confirme que oui 🙂

  • Reply Blog Voyages 7 novembre 2013 at 13 h 46 min

    Je ne connaissais pas les Kodos, juste les kindle. C’est effectivement très agréable pour lire. J’ai lut quelques livres sur ma tablette numérique lors de mon dernier voyage et contrairement aux liseuses, ça pique un peu les yeux à la longue.

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 11 novembre 2013 at 0 h 21 min

      Ah oui les tablettes, c’est pas fait pour lire longtemps ! Les Kobo et Kindle, c’est bien pratique en voyage. On peut apporter autant de livre qu’on veut pour 300 g ! lol

  • Reply Bailacq 24 octobre 2015 at 18 h 13 min

    Bonjour

    Voici un superbe livre  » et tout bascule » que je viens de découvrir
    Bonne lecture

    https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/et-tout-bascule/9990051121520-article.html

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer