Mexique, Voyages

Mexique – La découverte du pays maya #3 – Chichén Itzá

6 juillet 2012

Chichén Itzá

Nous voici en direction de Chichén Itzá, incontestablement l’un des sites archéologiques mayas les plus connus au monde.

D’après les archéologues, cette cité sacrée était probablement le principal centre religieux du Yucatán  Elle fut désignée comme l’une des 7 merveilles du monde en 2007 ! Rien que ça ! Chichén Itzá est un magnifique mélange architectural bâti par les différentes civilisations qui ont habité la ville durant un millénaire. Les Mayas et les Toltèques ont, au fil des siècles, laissé des traces de leur culture et de leur vision du monde à travers les pierres des monuments et les gravures que l’on retrouve partout dans la cité. Ce qui en fait l’un des exemples les plus importants de la civilisation Maya-Toltèque du Yucatan.

L’histoire de cette magnifique cité maya est complexe et sa chronologie reste encore floue selon les étude des chercheurs. Je vous laisse donc consulter Wikipédia ou le site de l’UNESCO si vous désirez vous documenter sur le site.

El Castillo :

D’une hauteur de 24 mètres, cette pyramide en terrasses domine Chichén Itzá et reste la plus célèbre image du site. Il ne s’agit pas de la pyramide la plus haute de la région puisqu’elle est largement dépassée par Uxmal du haut de ses 40 mètres de hauteur – je vous parlerai de ce site dans un prochain article. El Castillo a une base carrée dont chaque face est composée de 90 marches ! Malheureusement, depuis quelques années, il est impossible de les gravir. À chaque équinoxe de printemps et d’automne, l’ombre portée par le soleil sur les arêtes de la pyramide laisse apparaître le corps ondulé d’un serpent, représentation du dieu « serpent à plumes », Kukulkan. Les touristes et les locaux sont nombreux à se rendre sur les lieux pour admirer cette apparition.

Chichén Itzá

Chichén Itzá

Le terrain de jeu de balle:

Un sport très répandu chez les Mayas : le jeu de balles ! Un sport dans lequel deux équipes s’affrontaient avec une balle en caoutchouc (matière sacrée chez les Mayas).Le but du jeu était de se renvoyer la balle sans l’aide de ses mains ou de ses pieds, uniquement à coup de hanches, de coudes ou de genoux. À la fin de la partie, la tête du capitaine de l’équipe gagnante était tranchée par le capitaine de l’équipe perdante ou l’inverse, selon les différentes théories des historiens ! La tête était ensuite empalée sur le mur, juste à côté du terrain de balle ! Pour les Mayas, c’était un grand honneur, une sorte d’offrande aux dieux – je suis sûre que Zidane aurait été content – !

Le cénote sacré : 

Un petit chemin vers le nord vous conduira vers le cénote sacré. Les chercheurs y ont trouvé des objets en or et en jade, ainsi que de nombreux ossements. Ces trouvailles ont donné lieu à différentes spéculations sur la barbarie du peuple Maya-Toltèque, sacrifiant des humains en offrandes aux dieux. D’autres pensent tout simplement qu’il s’agit d’enfants morts très jeunes et que ces sacrifices permettaient la purification ou la résurrection des âmes.

Petits marchés ambulants :

Au fur et à mesure de la matinée, les locaux installent leur stand de ventes d’objets traditionnels en tout genre : bijoux, tentures, objets de décorations, etc. Ils vous accostent en français, s’il vous plaît ! Et également en anglais, en allemand, en italien… bref, dans votre langue maternelle. Ils sont fiers de vous annoncer que tout est à 1€ ! « C’est gratuit pour lesFrançaiss, c’est 1€ ». « Oh ! Mais vous êtes français ! C’est beau Paris ». Avec des milliers de touristes chaque jour,Chichén Itzáa est une vraie mine d’or pour ces vendeurs ambulants.

Le reste du site, pour le plaisir des yeux…

Conseils pratiques:

Le site ouvre à 8h. Je vous conseille d’arriver le plus tôt possible. Les cars de touristes arrivent vers 10-11h le matin et remplissent le site en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Si vous souhaitez prendre de belles photos, la lumière est meilleure le matin très tôt. Vers 12h, la luminosité brûlera vos photos et vous vous retrouverez avec un ciel tout blanc… et non bleu. De plus, il y a très peu d’ombres sur le site et la chaleur devient de plus en plus intense après 10h. Le site coûte environ 150 pesos par personne + 20 pesos de parking.

Dans le prochain article, nous visiterons Izamal, la ville jaune…

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply ladymilonguera 6 juillet 2012 at 15 h 37 min

    C’est un site superbe !

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 6 juillet 2012 at 15 h 43 min

      Oh que oui ! Et c’est un lieu chargé d’une belle énergie (petite minute spirituelle ) 😉

  • Reply Marion 30 janvier 2014 at 23 h 48 min

    Ton article est super sympa.

    Ca fait peur leur jeu de balle!!

    Je viens de découvrir ton blog et j’adore déjà!!

  • Reply Stephanie 1 mai 2014 at 16 h 42 min

    C’est vraiment beau ! Ca a l’air d’un endroit vraiment spécial, j’ai très envie de visiter ce pays également !

    • Reply Lili 4 mai 2014 at 4 h 54 min

      Oui, c’est un très bel endroit mais il faut vraiment y aller tôt le matin pour apprécier sans la foule. Chaque pyramide a un côté mystique mais Calakmul est la plus isolée et donc la plus magique dans ce sens.

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer