Laos, Voyages

{Laos} Tat Lo

11 mai 2014

cochon laosTat Lo est un petit village situé à environ 1h de bus de Paksé, dans le sud du Laos, sur le plateau des Bolovens. J’en avais beaucoup entendu parlé sur les blogs de voyageurs comme un petit paradis entouré de cascades et où il fait bon vivre ! Mais lorsque l’on découvre Tat Lo, on comprend vite pourquoi…

D’ailleurs, il faut croire que tous les voyageurs français ont lu les mêmes blogs que moi puisque la proportion de français VS autres nationalités étaient assez impressionnantes.

Un village plein de charme

Tat Lo se décompose en deux parties : la première est la zone d’habitation des locaux où se trouve des maisons traditionnelles et « la vraie vie ». La seconde partie, un peu plus loin, correspond à la zone des guesthouses formées de cabanes simples mais mignonnes. J’avais déjà vu le même principe à Muang Ngoi Neua. J’y adhère totalement. Cela permet aux locaux de ne pas se trouver sans cesse au milieu des touristes. D’être tranquille. De pouvoir vivre leur vie. Évidemment, rien n’empêche le voyageur d’aller se promener dans les rues du village, d’aller au marché faire quelques emplettes ou de discuter avec les locaux, qui sont par ailleurs, très accueillants. Le meilleur moment pour participer à la vie locale est de se baigner en fin d’après-midi dans la rivière avec les enfants qui sortent de l’école et jouer avec eux ! Avis aux hommes et aux gros bras : les petites laotiens adorent qu’on les porte pour les jeter dans l’eau ! Vous ferez leur bonheur !

Laos vie localePetite randonnée autour des cascades et des villages

Situé sur le Plateau des Bolovens, Tat Lo se trouve au milieu de plusieurs cascades accessibles à pieds. Il suffit de passer le pont et de suivre le chemin sur la gauche en passant par une des guesthouses. On peut ainsi voir deux cascades (la troisième étant trop loin pour y accéder à pieds). On peut s’y baigner et s’adonner à quelques plongeons. Mais attention, le courant est fort et il y a des rochers dans l’eau. Il est plus prudent de demander à un local où nager et où plonger avant de se jeter dans l’eau.

On passe également par un village typique comme je les aime : entouré de petits potagers près de la rivière et avec des cochons qui se promènent tranquillement dans le village.

Tat LoLaos Tat LoLaos Tat Lo Laos Tat Lo Laos Tat Lo Laos tat-lo-paysages-laos-3 Tat Lo Laos Tat Lo LaosLa baignade des éléphants

Un des hôtels de Tat Lo propose des balades à dos d’éléphant. A défaut d’en faire un – avec de toute manière, aucune envie de participer à ce genre d’activités touristiques, notamment après avoir lu l’article de Seth & Lise, j’ai pu assister à la baignade des éléphants qui sont lavés quotidiennement dans la rivière. Contrairement à ce que pensait mon imaginaire de ce pachyderme, l’éléphant est gracieux et majestueux. Malheureusement, j’ai trouvé les trois éléphants… absents… voire éteints ! Revient alors la question des côtés sombres du tourisme…

Eléphant Tat Lo Laos Eléphant Tat Lo Laos Eléphant Tat Lo Laos Eléphant Tat Lo Laos Eléphant Tat Lo LaosA Tat Lo, on prend son temps ! TOUT son temps ! Et on n’a jamais de monnaie…

Deux choses à savoir avant de vous aventurer à Tat lo : la première est que personne n’a jamais (ou presque jamais) de petits billets pour vous rendre la monnaie. C’est à se demander ce qu’ils font avec leur argent ! Venez donc avec de petites coupures pour être tranquille. Sinon, vous les verrez souffler, regarder partout comme si cela pouvait leur donner un indice de quoi faire ou si un billet n’était pas apparu comme par magie. Je vous avoue, c’est devenu un peu fatiguant au bout de trois jours.

Deuxième chose : Sachez qu’ici, tout le monde prend son temps… surtout lorsque vous passez commande pour manger. Nous avons attendu une heure notre repas un soir…

Petite anecdote : avec ma binôme de voyage, nous avons voulu prendre un petit déjeuner chez Mama Pap – connue pour sa très bonne cuisine et son dortoir par cher. J’ai commandé une crêpe chocolat banane et une salade de fruits et  binôme une crêpe également avec des œufs et du pain. Les crêpes sont arrivées en premier avec un bon quarante cinq minutes d’attente. Énormes ! Là, je me suis dit que je n’arriverai jamais à manger la salade de fruits après ça. Puis, les œufs et le pain sont arrivés. Énormes également. Arrivée à la moitié de ma crêpe, je sens que je ne pourrai pas manger plus. Je vais donc voir Mama Pap pour savoir si ma salade de fruits était prête. Je la trouve assise à ne rien faire. Elle me répond, « non » mais se lève et me dit « five minutes, five minutes ». Là, je l’interromps  immédiatement pour lui demander d’annuler la salade de fruits. Je sens un grand soulagement dans ses yeux ! Je crois qu’à Tat Lo, les locaux sont partisans du moindre effort… et qu’il ne faut pas trop leur en demander. Mais cela ne les empêche pas d’être gentil.

Crepes Laos Infos pratiques

  • Comment se rendre à Tat Lo à partir de Paksé : Il faut se rendre à la gare de bus du sud de Paksé en direction de Salavan, situé à 8 km. Le ticket coûte 30 000 LAK (3€). Il y a des bus à 07:30/09:00/10:45/12:00/14:30. Le bus vous arrêtera à 2 km de Tat Lo. Soit vous pouvez prendre un tuk tuk pour 5 000LAK (0,50€) s’il y en a un, soit vous pouvez y aller à pieds. Pour l’aller, nous avons pris un tuk tuk mais nous avons faire le retour à pieds. C’est largement faisable.
  • Où dormir à Tat Lo : Il y a différentes guesthouse pour plus ou moins le même prix. La moins cher étant Mama Pap qui a un dortoir avec des lits doubles à 15000 LAK (1,50€).
  • Notez qu’il n’y a pas de distributeur d’argent à Tat Lo. Venez avec suffisamment d’argent… en petite coupure !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply hippie chic 11 mai 2014 at 23 h 27 min

    J’adore ta première photo celle des cochons le petit qui dort sur sa mère, je la trouve attendrissante, c’est vraiment un autre monde, sure qu’a la longue ils doivent certains jours en avoir marre de devoir subir les touristes et d’un autre côté ils n’ont pas beaucoup d’autres ressources je suppose
    Ton blog me fait toujours autant rêver

    • Reply Lili 13 mai 2014 at 3 h 58 min

      Le tourisme les fait vivre malgré tout… Mais comme partout où le tourisme est important, cela devient lourd à la longue. A cela s’ajoute le fait que nous « avons de l’argent » et pas eux.
      C’était tellement génial de marcher dans la rue, partout au Laos (ou presque) et de croiser des vaches, des cochons, des poulets, des buffles… Tu comprends pourquoi ce pays est de loin mon favori en Asie. Un pays simple et nature 🙂

      • Reply hippie chic 17 mai 2014 at 23 h 42 min

        Oui je te comprends ! je pense que je serais comme toi, un bien joli pays! profite encore et encore de toutes ses merveilles

  • Reply promispasdetourista.com 14 mai 2014 at 12 h 03 min

    Bonjour!
    C’est très authentique et comme la vie paraît si simple! Je suis tout à fait d’accord avec toi d’être contre ces ballades à dos d’éléphants! Ces photos reflètent véritablement l’idée que je me fais de la vraie nature.

    • Reply Lili 18 mai 2014 at 4 h 43 min

      Oui, la vie est bien plus simple que chez nous c’est sûr 🙂

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer