Brouillon de culture, Pause lecture

Lectures d’été – Sur la route et Un jour

7 août 2012

Sur la route, le rouleau orignal.  – Jack Kerouac

Il y a quelques semaines, je vous parlais du film Sur la route, tiré du roman de Jack Kerouac. Aujourd’hui, je vais vous parler du livre.

Résumé (présentation de l’éditeur) : La version originale du célèbre roman de Kerouac, publiée dans toute sa folie.
« La virée, dans sa bande originale : un long ruban de papier, analogue à celui de la route, sur lequel l’auteur a crépité son texte sans s’arrêter. Aujourd’hui, voici qu’on peut lire ces chants de l’innocence et de l’expérience à la fois, dans leurs accents libertaires et leur lyrisme vibrant; aujourd’hui on peut entendre dans ses pulsations d’origine le verbe de Kerouac, avec ses syncopes et ses envolées, long comme une phrase de sax ténor dans le noir.
Telle est la route, fête mobile, traversées incessantes de la nuit américaine, célébration de l’éphémère.  »  (Josée Kamoun)

Mon avis : J’ai adoré le film. Le rythme était plutôt intense malgré quelques longueurs. Mais qui s’accordait toujours avec l’idée du livre et du road trip. Mais le livre… pffff ! Je me suis ennuyée. C’est long, très long. Il ne se passe rien si ce n’est que Kerouac parcourt les États-Unis d’est en ouest et inversement je ne sais combien de fois. Comparé au film, il y a beaucoup moins d’allusions au sexe et à la drogue. Mais il y a cette idée de jeunes qui ne veulent pas se conformer à la société ni à ce qu’on attend d’eux. On ressent une volonté de vivre leur vie avec rage et de partir à la recherche une recherche de soi.L’ambiance du roman  m’a tout de même tenue jusqu’à la fin (même si ce fut laborieux). Peut-être parce que j’ai le même goût de liberté et de voyage que l’auteur…

Un jour – David Nicholls

Changement de registre avec Un jour, de David Nicholls. Roman qui a donné naissance au film du même nom avec Anne Hathaway.

Résumé : À Londres et à Edimbourg, mais aussi dans le Yorkshire, en Inde, en Italie, en Grèce et même à Paris, de 1988 à 2007. Après la fête de fin d’année, Emma et Dexter passent une nuit ensemble. Lui, issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant, frivole, dilettante ; elle, d’origine modeste, charmante qui s’ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions politiques.Commence alors une amitié improbable, une drôle d’histoire d’amour sur près de vingt ans. Dexter voyage et collectionne les aventures ; Emma travaille comme serveuse dans un mauvais tex-mex. Dexter devient animateur télé et court les soirées branchées ; Emma renonce à ses ambitions artistiques et enseigne l’anglais et le théâtre dans un collège difficile. Dexter se marie avec Sylvie, beauté froide et ambitieuse et lui fait un enfant ; Emma finit par vivre avec Ian, aspirant humoriste qui ne fait rire personne… Dexter et Emma mènent des vies séparées alors que tout les ramène l’un à l’autre. À moins que le destin, encore une fois, ne se joue d’eux…

Mon avis : J’ai adoré ! L’auteur nous raconte la vie et les rencontres d’Emma et Dexter chaque 15 juillet, date à laquelle ils se sont rencontrés pour la première fois. Quelques lignes suffisent à comprendre s’il s’agit d’Emma ou de Dexter. Leur relation est intense et passionnée, avec quelques heurts et blessures. Emma est sensible, intelligente et réfléchie. Dexter est impulsif, mal dans sa peau et se conduit parfois souvent comme un imbécile. En tant que fille, on rentre facilement dans la peau d’Emma. La structure du roman est très intéressante. L’auteur ne nous parle que des 15 juillet des deux personnages. Chaque chapitre est comme une ellipse dans le temps. L’histoire sur 20 ans. On grandit avec Em et Dex. On les voit évolués. C’est une très jolie histoire d’amour et d’amitié. Sans tourner vers le côté « cul-cul » de certains romans de ce genre. Et, chose rare quand je lis, j’ai eu quelques petites larmes à l’oeil (mais juste un oeil, hein !). Bref, je vous le conseille vraiment !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply ines 7 août 2012 at 13 h 37 min

    J’avais aussi beaucoup aimé « Un jour », un roman sentimental mais loin d’être cul cul la praline comme tu dis! Par contre, pas vu ni lu « sur la route », ms pour le roman, je ne suis pas tentée, j’ai lu plusieurs avis identiques au tien qui ne m’ont pas franchement donné envie de m’y plonger!

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 7 août 2012 at 14 h 47 min

      Moi aussi, j’avais lu des commentaires un peu négatif pour « Sur la route »… mais je me suis dis que j’allais me faire mon propre avis… c’est fait ! 😉

  • Reply Jeanne 8 août 2012 at 13 h 11 min

    Ah, ben, je suis étonnée… En fait, ce n’est pas le premier avis négatif que je lis au sujet du livre, alors j’ai fini par me faire à l’idée qu’il ne convient pas à tout le monde. 😉 Quant à moi, j’ai vraiment été emportée et emballée lorsque je l’ai finalement lu, il y a trois ans… Peut-être aussi parce que j’ai été pas mal « sur la route » (enfin, plutôt sur les chemins de fer) à une époque et que cela me parlait extraordinairement. J’ai au contraire le souvenir d’un livre auquel j’avais hâte de retourner quand je devais le reposer !

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 8 août 2012 at 18 h 19 min

      Je pensais vraiment que j’allais adoré ce roman après avoir vu le film. Etant moi-même fan de voyage et ayant fait un road trip en Australie, c’était tout à fait le genre de livre que j’aurai dévoré ! Mais je suis assez mitigée, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas accroché plus que ça… Je me suis étonnée moi-même de ne pas aimer « Sur la route »

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer