Brouillon de culture, Pause lecture

Les larmes de Tarzan – Katarina Mazetti

27 janvier 2013

les larmes de tarzanAprès avoir lu Le mec de la tombe d’à côté, que j’ai adoré, j’ai eu envie de lire un autre roman de Katarina Mazetti. Avec Les larmes de Tarzan,  l’auteur nous offre la même recette, le même effet. Deux êtres que tout oppose tombe s’entiche l’un de l’autre. On ne sait pas pourquoi, on ne comprend pas pourquoi. Mais on s’attache. Chacun raconte son histoire à travers les chapitres. En deux lignes, on sait qui des deux protagonistes parlent. Et c’est plutôt réussi.

Résumé du roman

Elle, c’est Mariana, mais leur rencontre fut assez fracassante pour qu’il la surnomme Tarzan. Lui, il s’appelle Janne, pour de vrai. Mère célibataire, elle élève seule deux enfants, caresse le souvenir de leur fantasque père évaporé dans la nature et tente de nourrir sa petite famille malgré des fins de mois asphyxiantes. Lui, il roule en Lamborghini, papillonne sans s’engager avec de jeunes femmes forcément cadres, élégantes et dynamiques, et déteste que des marmots salissent les sièges en cuir de sa voiture de sport. Ces deux-là peuvent-ils s’aimer ? Et si, malgré l’abîme qui les sépare, ils s’attachent l’un à l’autre, sauront-ils vivre une relation décomplexée qui fera fi des conventions et des barrières sociales ? Après l’immense succès du Mec de la tombe d’à côté, Katarina Mazetti met en scène un nouveau couple loufoque et improbable pour mieux brocarder les injustices sociales et rire de l’éternelle guerre des sexes dans un roman enlevé, drôle et caustique.

Ce que j’en pense

C’est aussi mignon que Le mec de la tombe d’à côté. Même davantage. Et, je suis comme ça, j’aime les histoires d’amour entre deux êtres que tout oppose. Mon côté fleur bleue, en somme. Dans Les larmes de Tarzan, Tarzan, c’est Mariana, une femme. Et Jeanne, c’est un homme, prénommé Janne. On inverse les rôles. Et ce n’est pas plus mal. Les deux héros nous racontent leur point de vue à tour de rôle. Les enfants s’en mêlent de temps en temps dans un franc parler attendrissant et apportent un peu de légèreté à l’histoire. Katarina Mazetti n’a pas son pareil pour faire parler ses personnages et de mêler subtilement différents types d’écriture. J’aime la simplicité du récit et le naturel déconcertant des personnages.

L’auteur apporte un regard sur deux personnages de deux classes sociales. Une maman célibataire qui se voit contrainte de vendre ses bijoux pour faire manger ses enfants. Un beau célibataire plein aux as qui accumule les histoires d’amour sans lendemain. Elle n’a rien. Il a tout. Il tentera de lui venir en aide, maladroitement. Elle, habituée à se débrouiller seule, lui donnera bien du fils à retordre. On s’attache aux deux personnages. L’humilité dont fait preuve Janne. La force et l’amour pour ses enfants qui maintient Mariana à la surface de l’eau.

La fin est ouverte et surtout, réaliste – je trouve. Avec Les larmes de Tarzan, l’auteure décrit une histoire d’amour posée qui se construit avec le temps. Loin des clichés romantiques que l’on voit au cinéma. Et je crois que c’est ce que j’aime le plus chez Katarina Mazetti.

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Elanorlabelle 28 janvier 2013 at 9 h 38 min

    J’ai lu ce livre par hasard en septembre dernier, attirée par la couverture sur une étagère. Je l’ai lu d’une traite et l’ai beaucoup aimé. Je trouve que Katarina Mazetti arrive à mêler dans cette histoire réalisme et poésie. Et comme toi, j’aime particulièrement la fin. J’étais passée complètement à coté de son roman « Le mec de la tombe d’à coté. », je me dis désormais qu’il faut que je le lise.

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 28 janvier 2013 at 10 h 49 min

      C’est un peu dans le même style, donc si tu as aimé Les larmes de Tarzan, tu devrais aimé Le mec de la tombe d’à côté. Je crois que je vais aller voir ses autres romans… J’aime beaucoup son style !

  • Reply Anne 28 janvier 2013 at 10 h 56 min

    J’ai adoré aussi !
    Il faut que tu lises « le caveau de famille »… la suite du mec de la tombe d’à côté !

    http://anne-tranche-de-vie.over-blog.com/article-le-caveau-de-famille-92183933.html

    J’adore cette auteur, j’aime sa façon d’écrire et de nous transporter dans la vie de ses personnages !

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 28 janvier 2013 at 14 h 46 min

      J’avais vu qu’il y avait une suite. Je ne me souvenais plus du nom. Je vais me laisser tenter je pense. Et je suis bien d’accord avec toi sur sa façon d’écrire t de nous transporter ! 😉

  • Reply Elsa 28 janvier 2013 at 14 h 50 min

    J’ai également lu Le mec de la tombe d’à côté, que j’ai aimé, mais sans plus, en fait. Je crois tout simplement que j’en attendais trop, de ce roman. Faut dire qu’avec le succès énorme qu’il a reçu aussi ^^ Par contre j’ai beaucoup aimé le style de l’auteure, et ça me donne très envie de lire celui que tu présentes ici. En plus (attention je vais dire une réflexion idiote) la couverture est aussi jolie que celle du Mec de la tombe d’à côté 😀 ça fera sympa sur l’étagère hihi ^^’

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 29 janvier 2013 at 9 h 19 min

      j’avoue que comme j’en ai peu entendu parler, je ne m’attendais à rien… Ça aide sans doute 😉
      Mais j’ai été agréablement surprise justement. Et je suis bien d’accord pour les couvertures. Elles sont toutes mignonnes et oui, ça fait joli sur l’étagère 😉

  • Reply Lala 28 janvier 2013 at 16 h 52 min

    Je l’ai aussi lu, j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire au début mais après super.
    Idem pour le mec de la tombe d’à côté 🙂

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 29 janvier 2013 at 9 h 21 min

      J’ai eu un peu de mal pour rentrer dans l’histoire avec Le mec de la tombe d’à côté. J’étais perturbé au début par le fait d’avoir les deux personnages qui racontent l’histoire. Mais une fois qu’on est dedans, on est dedans. Pour Les larmes de Tarzan, c’est passé tout seul du coupé ^^

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 29 janvier 2013 at 18 h 03 min

    Merci pour cette belle suggestion que je note avec plaisir. Je ne connais pas cette auteur, mais j’ai bien envie de la découvrir.

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 30 janvier 2013 at 10 h 11 min

      C’est avec plaisir 😉
      Ses romans sont faciles à lire et l’ambiance super chouette. Et comme c’est suédois, ça change un peu.

  • Reply Elodie 18 février 2013 at 13 h 32 min

    je suis justement en train de lire Le caveau de famille, la suite du Mec de la tombe d’à côté, et j’aime vraiment beaucoup cette auteure ! Tu me donnes envie de vite le finir, pour passer aux Larmes de Tarzan 😉

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 18 février 2013 at 13 h 59 min

      ^^Est-ce que Le caveau de la famille est bien ? J’ai lu que certaines lectrices étaient déçues…
      Cette auteure est addictive je crois 😉

      • Reply Anne 18 février 2013 at 14 h 02 min

        La suite est, à mon avis, moins bien (un peu), différente, mais toujours agréable à lire !

  • Reply hippie chic 8 mai 2013 at 19 h 35 min

    je me précipite demain à la librairie pour les larmes de tarzan , je te conseil 3 livres Faim de knut Hamsun le pied mécanique de Joshua Ferris et mon préférer Venir au monde de Margaret Mazzantini

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 9 mai 2013 at 9 h 49 min

      Merci pour ces conseils lecture ! Je vais aller voir les 4e de couv pour voir de quoi ça parle ! Tu vas peut-être me faire découvrir de nouveaux auteurs (je lis toujours les mêmes) 🙂

  • Reply hippie chic 23 juin 2013 at 10 h 21 min

    je reviens vers toi pour d’autre livres que je te conseil la mer le matin de Mazzantini, Hugo Horiot L’empereur et Toufic Youssef Aoud Dans les meules de Beyrouth

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer