Mexique, Voyages

Mexique – La découverte du pays maya #6 – Uxmal et la Ruta Puuc

26 juillet 2012

Pour la suite de notre voyage, nous sommes partis en direction d’un magnifique site archéologique : Uxmal (à prononcer Ouchmal), situé à 78 km au sud de Mérida. Le nom de cette cité maya vient d’un mot yucatèque qui signifierait « Trois-fois-construites ».

En réalité, Uxmal a été bâti en cinq fois, de 600 à 1000 après J-C. Son apogée se situe entre 800 et 950 après J-C.

L’architecture d’Uxmal est typique du style Puuc :  caractérisé par des façades au niveau inférieur très dépouillé et au niveau supérieur plus travaillé. Plus majestueuse que Chichén Itzá, la pyramide principale d’Uxmal a une hauteur de 40 m et fut construite sur une base ovale. Les marches des temples se gravissent en diagonale (elles sont plus hautes que larges), pour ne pas avoir à faire face au dieu ni à lui tourner le dos.

Les marches « de la muerte » (de la mort pour les non-hispanophones) ! 

Le site est bien plus agréable à visiter que Chichén Itzá: aucune horde de touristes et peu de marchands ambulants. On se retrouve seul, face à la pierre et l’immensité du site, qui apparaît comme par magie au milieu de la forêt !  Il est permis de gravir la pyramide du Devin qui offre une vue imprenable sur Uxmal !

Le site coûte environ 150 pesos par personne et vous pouvez également rester pour le spectacle son et lumière de nuit. Nous, on a fait les fainéants… on n’est pas ressorti de l’hôtel une fois rentré.

Aux alentours d’Uxmal, d’autres sites archéologiques mayas constitue la Ruta Puuc : Kabah, Sayil, Xlapak et Labná.

Nous nous sommes contentés de visiter Kabah et Sayil, les deux sites les plus proches d’Uxmal avant de rejoindre notre hôtel.

Kabah est situé à environ 20 km au sud d’Uxmal. Site archéologique bien plus petit que Chichén Itzá et Uxmal, il est aussi bien moins touristique. Mais non moins intéressant. La route divise le site en deux parties. L’entrée principale ouvre sur le palais des masques qui est orné de plus de trois cents têtes sculptées représentant le dieu de la pluie Chac. Ici aussi, on peut monter au sommet du temple ! La seconde partie du site, ouverte récemment semble en friche avec quelques restes de pyramides et de pierres. L’entrée coûte un peu moins de 50 pesos.

Sayil est à quelques kilomètres de Kabah. Une petite balade dans la forêt conduit au site. On arrive à El Mirador avec son toit en crête et au terrain de pelote. Pour rejoindre le Palacio, au fond du site, il faut marcher dans la « jungle », au milieu des lianes. On se sent un peu comme Indiana Jones qui découvre un trésor enfoui. L’entrée coûte également un peu moins de 50 pesos.

 On se retrouve à Campeche, la ville aux couleurs pastels !  😉

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply LadyMilonguera 26 juillet 2012 at 16 h 09 min

    La civilisation Maya… J’adorerais la découvrir !

  • Reply Céline 26 juillet 2012 at 21 h 10 min

    Je découvre ton blog et tes très beaux articles sur le pays maya. Le Mexique est le plus beau voyage que j’ai fait, je ne rêve que d’une chose, y retourner un jour,
    Merci pour ces billets

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 26 juillet 2012 at 23 h 17 min

      Merci !
      Moi aussi, je rêve dd’y retourner et découvrir le reste du Mexique. Mais il y a tellement de destinations dans le monde qui me font rêver… que je vais attendre un peu 😉

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer