Brouillon de culture, Made in Québec, Pause musique

{Pause musicale} Elisapie Isaac, l’étoile du Nord

30 mai 2013

Dans la série des découvertes musicales québécoises telles qu’Hôtel Morphée ou Groenland, j’ai envie de vous présenter Elisapie et son univers musical.

elisapie

(Source : Myriam Girouard)

Chanteuse canadienne Inuk, Elisapie grandit dans la mixité des cultures : adoptée par une famille Inuk, elle voit régulièrement ses parents biologiques – une mère Inuk et un père terre-neuvien (Terre-Neuve est une province du Canada au nord-est du Québec). Elle rêve de devenir journaliste. Après avoir passé son enfant au Nunavik (province au nord du Québec, au niveau du cercle polaire), la jeune femme décide de venir à Montréal en 1999 pour étudier en communication. Elle participe à la production du documentaire Peoples of the Circumpolar, qui lui permet de voyager et d’interviewer les habitants de plusieurs pays du cercle polaire.

« Cette expérience s’avère déterminante pour elle et lui insuffle le besoin d’exprimer son attachement profond pour la culture inuit par le biais de l’art ».(Source)

En dehors de ses études, la musique fait partie intégrante de la vie d’Elisapie. Adolescente, elle faisait partie d’un groupe de folk-rock-gospel (qui existe depuis les années 60 et tourne encore) en tant que choriste. Mais ce n’est qu’en 2000, suite à sa rencontre avec Alain Auger que la jeune Inuk se consacre entièrement à la chanson. Tous deux créent le duo Taima qui remporta le Juno du meilleur album autochtone en 2005. À l’automne 2012, elle a sorti l’album Travelling Love.  – Un titre d’album que je ne peux qu’aimer ! – « L’amour, on ne peut pas le posséder. C’est quelque chose qui bouge constamment, en mouvement tout le temps. Ça résume Travelling Love! », dixit Elisapie.

Sa musique ? Un mélange de pop folk. Une voix cristalline, fragile et hypnotisante. Assez proche de celle de Julia Stone (du duo Angus et Julia Stone) dans certaines chansons. Dans son dernier album, elle mélange l’anglais et l’inuktitut. Dès les premières notes de musiques, je me suis laissée bercer par ses chansons teintées de poésie…

Pour écouter The Beat…

Pour écouter Life is what you make it…

Pour écouter Travelling love…

Pour en savoir plus sur Elisapie Isaac, c’est par ici : son site, Facebook, Twitter.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply hippie chic 30 mai 2013 at 10 h 34 min

    Très jolie voix j’aime beaucoup surtout Travelling love… Merci pour le partage

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer