Brouillon de culture, Pause Cinéma

Populaire, comédie romantique sur un air de dactylo

13 février 2013

POPULAIRE-rose_louis

Populaire, une jolie comédie aux couleurs acidulées…

Hier,  j’ai eu envie d’aller au cinéma. J’ai donc fait un tour sur internet pour voir les films diffusés. Parmi la liste, je tombe sur Populaire. L’affiche montrant Romain Duris, je me suis dit : « Tiens un film français dont je n’ai pas entendu parler ». J’ai d’ailleurs été surprise que le film soit déjà diffusé à Montréal alors qu’il n’est sorti en France que fin novembre. – D’habitude, il faut attendre au moins six mois pour que les films français traversent l’Atlantique… en barque, certainement, vu la lenteur. Je n’avais aucune idée que des concours de vitesse dactylographique avaient pu existé dans les années 50/60. Cela me paraît surréaliste. Mais c’est une autre époque… après tout ! Le film se passe en Normandie… ça change de Paris ! Mais surtout, j’aime l’ambiance de ces années-là.

Synopsis

Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

Ce que j’en pense…

POPULAIRE

Populaire est le premier film de Régis Roinsard, mettant en scène Romain Duris. Celui-ci campe le rôle de Louis Échard, petit patron arrogant et charismatique. Et ça lui va bien. Il malmène Rose jusqu’à la fin en la poussant au bout de ses limites et en l’entraînant à se surpasser. Sa frustration de champion de boxe à la carrière terminée trop tôt se reflète dans son envie de voir Rose gagner le titre de championne du monde de vitesse dactylographique. Sa gueule de beau gosse fait presque oublier le côté macho de son personnage à qui on mettrait bien quelques claques… Dans le rôle de la jeune fille, c’est Déborah François qui crève l’écran. La jolie blondinette apporte à Rose toute la fraîcheur dont le film avait besoin pour nous envoûter. Tapant à la machine à écrire plus vite que son ombre, Rose, par sa naïveté et sa détermination, est attendrissante, touchante. Elle ira jusqu’à mettre un vernis à ongles de couleur différente sur chaque doigt et les faire correspondre aux touches de sa machine pour apprendre à taper avec ses dix doigts plutôt que ces deux index. Petit détail qui deviendra tendance pour ses admiratrices. – Avis au fan de Nail Art – On retrouve également Bérénice Bejo, ancienne fiancée de Louis Échard/Romain Duris et Nicolas Bedos – abonné aux rôles d’homme arrogant, suffisant, prétentieux et autres synonymes du genre.

populaire_romain_duris_deborah_francois

Le film nous plonge avec brio dans les années 50/60 : le décor, la mode de l’époque avec les robes rose bonbon ou vichy, la cire dans les cheveux des hommes, les voitures, les références culturelles. Chaque concours est filmé avec l’énergie et le rythme d’un match de boxe, en référence au passé de Louis. Aucun détail n’est oublié par le réalisateur : cheveux qui se détachent, soupirs, agacements, stress de la part des participantes. Les concurrentes se regardent avec  arrogance, haine, crainte ou doute avant chaque manche.

Populaire est une comédie romantique, fraîche et pétillante comme je les aime.

Et si cela vous amuse, vous pouvez tester votre vitesse dactylographique sur le site du film !

POPULAIRE

populaire-rose

 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 14 février 2013 at 12 h 55 min

    Ton billet me donne envie de le voir. J’aime bien cette ambiance rétro sur laquelle ils ont bien fait de miser aussi avec ces belles photos de promo.

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 14 février 2013 at 17 h 18 min

      Oui, c’est en partie pour ça que j’ai eu envie de le voir et les photos sont très fidèles à l’esprit du film !

  • Reply Tequi 14 février 2013 at 11 h 16 min

    Elle me tente bien cette comédie mais comme elle ne sortira pas ici il faudra que je patiente ! 🙂

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 14 février 2013 at 11 h 34 min

      C’est le désavantage de vivre à l’étranger ça… on rate plein de films français.

  • Reply Anne 14 février 2013 at 12 h 13 min

    J’adore ce genre d’ambiance !

  • Reply Myriam 9 mai 2013 at 4 h 54 min

    J’ai vu ce film hier soir et j’ai passé un super moment; je vais tout de suite aller m’amuser à tester ma vitesse de frappe sur le site du film, je vais être loin de Rose mais c’est cool d’avoir mis le lien :).

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 9 mai 2013 at 9 h 55 min

      😉 Je trouvais ça rigolo de faire le test ! J’étais loin derrière Rose rassures-toi ! Sans entrainement, impossible de la rattraper !

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer