Brouillon de culture, Pause Cinéma

Starbuck

3 juillet 2012

starbuck

Je vis à Montréal et je suis présentement (excusez-moi, l’habitude de parler québécois) actuellement en vacances en France ! J’en profite pour voir plein de films. Choses que je n’ai pas eu le temps de faire dernièrement à Montréal.

Est-ce le manque de la belle province qui se fait sentir ? Je ne sais pas… Mais j’ai envie de vous parler de Starbuck (le film québécois, pas du géant du café en emporté américain).

Lorsque j’ai vu la bande-annonce du film à Montréal, il ne me tentait pas du tout ! Mais alors pas du tout !

Je trouvais la bande-annonce vraiment moyenne, pas du tout attractive, pleine de clichés et de blagues lourdingues. L’affiche ne m’inspirait guère plus. Étais-je mal lunée ce jour-là ? Aucune idée ! Mais mon petit séjour en France m’a totalement fait changer d’avis.

La semaine dernière, pendant la Fête du cinéma, j’ai bien vu au moins cinq fois la bande-annonce de Starbuck. Je me suis dit : il faut absolument que j’aille voir ce film ! Je me suis même demandée si c’était bien la même bande-annonce qu’à Montréal.

Alors hier soir, je suis allée au cinéma avec ma môman pour voir Starbuck !

Synopsis : David Wozniak est un éternel adolescent qui découvre, ayant été donneur de sperme, qu’il est le géniteur de 533 enfants. David, livreur pour une boucherie familiale, est poursuivi par des gangsters parce qu’il leur doit la somme de 80 000 $. Cependant, 142 de ses descendants essayent de forcer la clinique de fertilité à révéler la véritable identité de « Starbuck », le pseudonyme qu’il utilisait lorsqu’il donnait du sperme. Mais lorsqu’il reçoit les dossiers des individus en question, il ne peut résister à la tentation de les survoler pour découvrir qui ils sont. De plus, sa petite amie Valérie est enceinte de son enfant, mais croit qu’il n’est pas assez mûr pour être père.

Le film est réalisé par Ken Scott et est sorti au Québec en fin 2011. Il est dans les salles françaises depuis le 27 juin

starbuck-film 2

Mon avis : C’est frais, drôle et intelligent. On ne s’ennuie pas une minute (j’ai la mauvaise manie de regarder l’heure ou vérifier si je n’ai pas des textos lorsque je vois un film. C’est rare, très rare que je ne regarde pas mon téléphone ou ma montre). Patrick Huard  excelle dans son rôle d’éternel adolescent qui essaie, envers et contre tout, de prendre ses responsabilités en main et d’assumer son passé de donneur de sperme, père de 533 enfants ! Les dialogues sont irrésistiblement drôles.

Le film nous présente plusieurs de ses enfants. Certes, ils sont un peu « cliché » : la droguée, l’acteur, le chanteur, le joueur de foot, le rockeur mal dans sa peau, l’handicapé, l’homosexuel, etc. Mais on s’attache à ses personnages très rapidement. Lorsque David essaie de les protéger et de les aider à sa manière, on a tout simplement envie de savoir ce que l’avenir leur réserve.

Il paraît que le film se passe dans le Mile-End ! Quartier éclectique montréalais que j’adore. J’avoue ne pas avoir reconnu le Mile-End dans le peu de scènes extérieures du film. Cependant, on ressent bien l’atmosphère de la ville !

starbuck

Ce film est un vrai petit bonheur ! On rit, on a les larmes aux yeux à la fin (je n’en dirai pas plus). Patrick Huard est un parfait antihéros ! Bref, une petite histoire qui fait tout de même réfléchir sur les conséquences des banques de sperme.

Si vous étiez issus de ce genre de « fécondation », souhaiteriez-vous connaître l’identité de votre père-géniteur ?

Certains dialogues sont sous-titrés ! Je ne pense pas que cela soit difficile à comprendre. Ma maman m’a dit qu’elle n’avait presque pas lu les sous-titres et presque tout compris. (Elle est allée deux fois au Québec et s’est donc familiarisée avec l’accent et les expressions québécoises).

Starbuck le film

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer