Thaïlande, Voyages

{Thaïlande} Admirer le lever du soleil à Phu Chi Fa !

8 avril 2014

Si vous me suivez, vous savez que dans le bus qui me conduisait à Chiang Rai, j’ai rencontré une française qui voulait, comme moi, aller à Phu Chi Fa. Nous avions décidé d’y aller ensemble… et heureusement ! Car ce fût une véritable épopée !

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Phu Chi Fa !

Phu Chi Fa est très peu connu des touristes.  A tord ! Il faut dire que les guides de voyages n’y consacrent que quelques lignes… Sans indiquer comment s’y rendre ou comment être hébergé. Et pourtant… le site vaut bien un petit détour !

Phu Chi Fa est une montagne, au nord-est de la Thaïlande, à 80 km de Chiang Rai, tout près de la frontière laotienne. A partir du village de Phu Chi Fa, une route et un chemin mènent au sommet de la montagne. On peut y admirer un magnifique lever de soleil et surtout, une mer de nuage entre les mois de décembre et février. Le reste de l’année, inutile de se déplacer, la panorama est gâché par la luminosité trop importante.

Une aventure épique !

A peine arrivées à Chiang Rai, nous avons demandé à la gare routière comment se rendre à Phu Chi Fa. Il a deux minibus qui partent respectivement à 7 h 15 et 13 h chaque jour. Jusque là, tout va bien. Nous nous présentons donc avant 13 h pour prendre le minivan… Mais finalement, la gentille dame de l’accueil nous informe que nous ne sommes plus en « haute saison » et qu’il n’y a plus de minivan. Cela valait bien la peine de demander trois fois comment se rendre à Phu Chi Fa pour être certaines des horaires et du bus !

Heureusement, il y a un plan B : prendre un bus jusqu’à Thoeng, puis un tuk tuk jusqu’à Phu Ci Fa. La seule différence sera le prix : 700 baths rien que pour le tuk tuk. Aïe ! Budget explosé. Mais ce n’est pas cela qui nous a arrêté ! Trois heures plus tard, nous arrivons à destination. Le village de Phu Chi Fa est minuscule. Pas une âme qui vive. Où sont passés les habitants ? Nous tombons une une mamie qui a une guesthouse. Nous prenons immédiatement la chambre. Inutile de chercher plus loin. Tout semble fermé.

(Cliquer pour voir en grand le panorama)

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Après une petite balade, nous admirons le coucher de soleil dans les montagnes. Puis nous partons manger à notre guesthouse qui semble être le seul « restaurant » ouvert du village. Au menu, « fried rice with chicken ». Sauf qu’à la première bouchée, je sens que le poulet n’est pas assez cuit. Ma compagnon de voyage goûte. Elle acquiesce. Et c’est parti pour le triage de nourriture : riz d’un côté et poulet de l’autre. Inutile de risquer l’intoxication alimentaire avec du poulet pas cuit. J’ai eu ma dose d’hôpital. Autant vous dire qu’il ne restait plus grand chose à manger… Heureusement que nous avions préalablement fait quelques provisions de gâteaux. Après cela, nous partons nous coucher. Réveil prévu à 3h45.

A 4h du matin, nous partons dans le noir. Lampe frontale allumée. Une heure de marche nous attend pour atteindre le sommet de Phu Chi Fa. La montée se fait assez bien. Malgré le froid, on a chaud très vite. Il faut dire que ça grimpe dur ! Nous nous arrêtons un peu plus bas que le sommet car nous avions vu que les photos étaient prises de ce point-ci. Il fait noir… Trop noir pour que le lever du soleil soit à 5h du matin comme nous en a informé notre guesthouse.  Nous poireautons donc une heure dans le noir, en regardant les étoiles, écoutant de la musique (merci Pernelle d’avoir eu ton Smartphone avec toi) et en mangeant nos petits gâteaux !

Une heure plus tard, à 6 h donc, nous apercevons des touristes thaïlandais qui arrivent au loin. Nous les rejoignons. Ils sont tout en haut. C’est probablement là qu’il faut être finalement. Le soleil se lève tout doucement. Comment vous décrire à quel point c’est beau ? Les montagnes, le soleil orangé et rose, le ciel qui change de couleur tout doucement et ces nuages en contrebas ? Même si, malheureusement, la mer de nuage était plutôt à « marée basse » ce jour-là. (Et dommage que les photos ne rendent pas si bien).

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande Phu Chi Fa Mer de nuage ThailandeLes thaïlandais se font un plaisir de se faire prendre en photos avec nous. Il faut dire que nous sommes les seules touristes blanches, les seules falangs !

Des enfants en habits traditionnels arrivent. Jouent un peu de musique, chantent et dansenten échangent de quelques baths. Nous n’avons rien donné pour ne pas encourager ce genre de pratique. Les enfants sont exploités pour attirer l’attention des touristes. Ils se lèvent aux aurores (c’est le cas de le dire) pour venir faire leur petit spectacle avant d’aller à l’école.

(Deux tonalités différentes – Difficile de faire ressortir le paysage avec la lumière que nous avions ce jour-là)

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Une heure plus tard, il est temps de redescendre pour trouver un moyen de transport jusqu’à Chiang Rai ! Car dans l’histoire, à part un bus de Thoeng jusqu’à Chiang Rai, nous n’avions aucune idée de comment rejoindre la première ville.

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

Nous partons donc à 9 h en direction de Thoeng, à pieds, avec notre gros sac sur le dos et décidons de faire du stop ! Nous commençons nos calculs : combien de kilomètres avons-nous parcouru entre Thoeng et Phu Chi Fa en tuk tuk et en combien de temps ??? La réponse est simple : BEAUCOUP TROP ! – Grâce à Google Map, j’ai la réponse : 47,5 km ! – Nous croisons les doigts pour qu’une âme généreuse nous prenne en stop pour un bout de chemin. Bingo ! Le troisième pick up à s’arrêter accepte de nous amener à Thoeng ! Alléluia ! Trente minutes plus tard, nous arrivons à la station de bus de Thoeng. Nous offrons 200 baths à notre chauffeur (enfin… nous avions prévu 100, il nous réclame 200. Soit ! Sans lui, nous serions mortes au bord de la route). Coup de chance encore, un bus pour Chiang Rai part vingt minutes plus tard. Tout s’est enchaîné à la perfection !

 Conseils pratiques :

Se rendre à Phu Chi Fa : Théoriquement, comme je l’ai dit, il y a un bus « en haute saison » qui part de Chiang Rai pour Phu Chi Fa à 7 h 15 et 13 h pour une centaine de baths. Seconde option : prendre un bus pour Thoeng. Je crois que nous avons payé une trentaine de baths. Puis un tuk tuk pour 700 baths (à diviser selon le nombre de personnes). Bien sûr, il reste aussi la solution de louer un scooter ou une moto.

Repartir de Phu Chi Fa : Je ne sais pas s’il y a un moyen de transport en « haute saison ». Sinon, faites comme nous avons fait. C’est tout à fait jouable. Nous avons trouver un pick up en quinze minutes.

Dormir à Phu Chi Fa : pour le peu de guesthouse dans le village, vous n’aurez pas de mal à trouver. Nous avions pris la première du village pour 400 baths (ce qui est d’ailleurs cher pour ce que c’est).

Où manger à Phu Chi Fa : Un seul restaurant était ouvert… Donc à vous de voir lorsque vous y serez. Mais ne vous attendez pas à être émerveiller culinairement parlant.

Phu Chi Fa Mer de nuage Thailande

You Might Also Like

28 Comments

  • Reply La Madame 8 avril 2014 at 15 h 49 min

    Tes photos sont magnifiques! 🙂 Ca donne envie d’y aller! 🙂

    • Reply Lili 8 avril 2014 at 16 h 07 min

      Merci Et vraiment ça vaut le coup !

  • Reply Annie 8 avril 2014 at 16 h 32 min

    Whaouuu, comme c’est beau et comme cela a dû être intense. Cela me rappelle notre lever de soleil sur le mont Bromo à Java. Bon, nous c’était différent car voyage organisé, mais bien quand même. Annie

    • Reply Lili 9 avril 2014 at 17 h 22 min

      Ah le Mont Bromo ! Je suis sûre que ça doit être magnifique !

  • Reply sand 8 avril 2014 at 17 h 50 min

    Tant de sérénité fait rêver 😀

    • Reply Lili 9 avril 2014 at 17 h 18 min

      🙂 Et ça fait du bien ! Il faudrait trouver des petits endroits comme ça en France pour faire des coupures.

  • Reply En Balades 8 avril 2014 at 18 h 49 min

    Waouh, ça donne envie de se lever tôt pour admirer un tel paysages ! Très jolies photos !

    • Reply Lili 9 avril 2014 at 17 h 14 min

      Viiiii !!! Mais c’est vrai que c’est plus facile de voir des couchers de soleil… lol

  • Reply LadyMilonguera 9 avril 2014 at 16 h 51 min

    Très belles photos !

    • Reply Lili 9 avril 2014 at 17 h 12 min

      Merci !

  • Reply Caro / Delightson 9 avril 2014 at 19 h 54 min

    Quelles sont belles tes photos ! Je suis allée en Thailande mais je ne connais pas cet endroit, c’est tellement magique de connaitre des lieux moins touristiques

    • Reply Lili 10 avril 2014 at 2 h 51 min

      Merci Caroline !
      C’est très très peu connu des touristes. Il n’y a que quelques lignes dans les guides touristiques. Et encore, tous les guides n’en parlent pas. Du coup, soit on passe à côté soit on pense que c’est impossible d’y aller (faut dire que c’est compliqué). Mais tant mieux. Comme ça, pas de hordes de touristes 🙂

  • Reply hippie chic 10 avril 2014 at 2 h 35 min

    Quelle merveille ! cela doit être magique, un peu dur pour les enfants qui doivent se lever à l’aube pour l’attraction touristique
    Voici une adresse pour la corse un endroit simple et propre à Évisa Mr et Mme Gianni Antoine 0495 26 20 95
    J’avais loué le bas une semaine en juillet, pour les photos tu vas te régaler il y a des endroits splendides pour prendre des couchers de soleil

    • Reply Lili 10 avril 2014 at 3 h 00 min

      Pour les enfants, ça doit être du mais j’ai l’impression qu’en Asie, ils se lèvent tous très tôt pour travailler avant qu’il ne fasse trop chaud : gente 4h du matin voire plus tôt ! Je trouve ça surtout triste que les parent exploitent les enfants. C’est pareil au Cambogde. A Angkor, il y a plein d’enfants qui viennent vendre des babioles et des cartes postales après l’école. (Peut-être avant aussi mais moins car je n’ai pas fait attention). A part ne pas les encourager à faire ça en leur achetant leurs affaires, je ne sais pas trop ce qu’on peut faire… C’est aussi culturel. Cela fait partie d’eux alors ça devient compliqué.

      • Reply hippie chic 10 avril 2014 at 15 h 45 min

        Je pense comme toi cela est compliquer, nos cultures sont différentes, mais cela me fait de la peine de voir des enfants exploiter, alors d’ici ils en ont trop de choses, par juste ce monde tu as noté le tel de location pour la Corse.. tu peux me joindre sur ma boite mail si tu veux, « ethniclo@live.fr »

        • Reply Lili 10 avril 2014 at 17 h 06 min

          Oui c’est noté pour le numéro !
          Pour ce qui est des enfants, c’est dur en plus car tu les vois tout mignons et tu dois dire non fermement… Et en même temps te sentir coupable alors que c’est la meilleur chose à faire… C’est particulier.

  • Reply hippie chic 10 avril 2014 at 15 h 50 min

    Je te récrie le texte en français!!
    Je pense comme toi cela est compliquer, nos cultures sont différentes, mais cela me fait de la peine de voir des enfants exploiter, alors qu’ici ils en ont trop de choses, pas juste ce monde. Tu as noté le tel de location pour la Corse?. tu peux me joindre sur ma boite mail si tu veux, « ethniclo@live.fr »

  • Reply Thomas@ConseilsVoyage.fr 18 avril 2014 at 11 h 39 min

    Les photos et les paysages sont magnifiques 🙂

    • Reply Lili 21 avril 2014 at 18 h 01 min

      Merci Thomas !

  • Reply Hajar 4 mai 2014 at 2 h 07 min

    Tes photos me font rêver!

    bises

    – crée ta vie

  • Reply Xin Ying 3 décembre 2014 at 16 h 25 min

    J’ai vu votre article sur Phu Chee Fah, et je voudrais savoir le nom de guesthouse que vous avez trouver? Je vais bientot la bas mais ce sera en haute saison (pendant noel) donc j’ai peur de ne pas trouver des chambres.. et comme vous savez.. pas beaucoup d’information sur l’internet… Merci bien!

    • Reply Lili 3 décembre 2014 at 21 h 34 min

      Bonjour,
      Franchement, je ne m’en souviens plus car on a pris la prime!re venue (et la seule ouverte). Mais vu la taille du village et le nombre de Guesthouse… Il faudrait peut-être aller voir du côté des forum ou voir sur Internet s’il y a des adresses car je sais que les guides de voyage ne parle même pas de Phu Chi Fa. Mais bon… ce n’est pas le lieu le plus touristique de la Thaïlande alors je ne m’inquiéterai pas trop, même en période de Noël…

  • Reply stephane 15 février 2015 at 20 h 51 min

    Bonjour,
    je reviens de PHU CHI FA. cet endroit est incroyable. Pour ceux qui veulent fuir le tourisme de masse et ses horreurs que la Thaïlande réserve, Phu chi fa est un endroit qui devrait figurer dans les beaux endroit du monde. Le levé du soleil est tout simplement une renaissance.
    C’est loin mais c’est beau.
    Louer une voiture, prenez le temps, dormez sur place.

    • Reply Lili 16 février 2015 at 14 h 10 min

      Ah bonne idée la location de voiture. Moins galère que le tuk tuk ou le stop !!!
      En même temps, autant garder un peu secret Phu Chi Fa… 🙂 Pas de touristes (sauf thaïlandais). Cela vaut de l’or et ça fait du bien.

  • Reply Reb 17 mars 2015 at 5 h 34 min

    Lili, ton blog est génial !!!
    Je suis en pleine préparation d’un voyage de 3 mois avec ma fille de 2 ans et demi et qui devrait nous mener en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie. (de juillet à octobre)
    J’ai beaucoup aimé te lire ! Je n’étais pas sûre de faire le nord mais tes récits me donnent envie. J’aimerai quand même limiter les gros trajets avec elle mais je pense qu’on ira faire un tour du côté de Chiang-Mai et Chiang Rai.
    Pu Chi fa par contre ou même Mae Salong, même si ça me tente énormément, je ne crois pas qu’il serait judicieux que je me lance dans de tels périples… Merci pour tous ces conseils hyper précis.
    Au plaisir de te lire à nouveau ! 😉

    • Reply Lili 17 mars 2015 at 22 h 59 min

      Merci 🙂 Si tu vas en Thaïlande de juillet à octobre, inutile d’aller à Phu Chi Fa : tu n’y verras pas la mer de nuage à cette saison malheureusement… donc perte de temps et vu la galère pour y aller… je n’ose pas imaginer avec un enfant :(. Mais Chiang Mai et Chiang Rai, c’est tout à fait faisable puisque les trajets sont très bien rodés. Tu es vraiment très courageuse de faire un si long voyage avec une petite fille de 2 ans et demi. Bravo !

      • Reply Reb 18 mars 2015 at 5 h 32 min

        Merci pour cette précision !
        Et oui, je voyage avec ma fille et pour cela, je reçois pas mal de critiques mais, nous vivons en Martinique et ne serait-ce que pour voir la famille de métropole, on se tape plus de 8 heures de vol au moins 2 fois par an donc, je me dis, Paris -Bangkok, même pas peur ! 😉
        Et puis, ma fille est vraiment très facile à vivre, c’est pour ça que c’est pas dur d’envisager de voyager avec elle. Elle est très curieuse et adore parler dans des langues étrangères. A chaque voyage elle apprend des nouveaux mots qu’elle utilise à bon escient. Un régal de voir le monde à travers ses yeux et ses réflexions…
        En tout cas, merci pour ce superbe blog ! J’ai fini la préparation de l’itinéraire pour la Thaïlande ! Maintenant, c’est la Malaisie mais quel casse-tête ! Pour la 1ère fois, je trouve que le guide du routard n’est pas très helpfull… Heureusement qu’il y a les blogs et les forums !

        • Reply Lili 18 mars 2015 at 9 h 31 min

          Les gens qui ne voyagent pas ne savent pas… J’ai vu plusieurs personnes (parents ou mère seule ou père seul) voyager avec des enfants de 2 à 15 ans. Et cela ne pose pas de problème. Tu as choisi des destinations « faciles » où il est plutôt facile de voyager avec des enfants. C’est sûr que côté nourriture, ce ne sera pas évident. Il faudra bien faire attention aux piqures de moustiques mais tu dois déjà le savoir. Mais pour le reste… Franchement…
          Les asiatiques adorent les enfants et cela devrait te permettre de rentrer facilement en contact avec les locaux 🙂 Même si vous ne parlez pas la même langue.
          Ce sera enrichissant pour ta fille même si elle ne se souviendra peut-être pas de grand chose plus tard. Mais ça sert toujours de faire voyager des enfants pour quand ils sont grands. J’espère bien voyager avec mon enfant quand j’en aurai un.
          Pour l’Indonésie, je n’ai fait que Bali et Lombok…. Mais effectivement, avec les blogs, tu devraient pouvoir planifier ton voyage. Et il y en a plein qui voyagent avec des enfants d’ailleurs 🙂
          Regarde aussi avec le Lonely Planet qui est mieux fait sur certains aspects que le Routard (les deux se complètent je trouve).

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer