Asie, Indonésie, Voyages

{Indonésie} Ubud : le trésor de Bali

9 octobre 2014

Ubud Bali

Pour mon dernier mois en Asie, j’avais choisi de rester à Bali et à Lombok, en Indonésie. Le choix fut d’ailleurs rapide. Le mois de juin marque le début (bien avancé) de la saison des pluies dans tous les autres pays d’Asie du Sud-Est. Alors que l’Indonésie entame le début de sa saison sèche. C’était donc le moment idéal pour découvrir Bali et Lombok.

Une amie de Montréal m’a rejointe à ce moment-là. Ma routine allait donc être un peu bouleversée : c’est-à-dire que j’allais devoir être un peu plus dynamique que lors de mon voyage au Vietnam. Pour mon plus grand bien…

Ubud, la quintessence de Bali

Déjà célèbre avant Eat, Pray, Love, Ubud est probablement l’endroit le plus magique de Bali. Chaque hôtel possède un jardin luxuriant, avec son propre temple et une douce musique balinaise y est diffusée. Les rues et les ruelles sont très agréables pour se promener ou faire du lèche-vitrine. Les warungs excitent les papilles des touristes avec leurs odeurs de plats traditionnels. On voit des petites offrandes un peu partout dans la rue, au bas des portes, dans les hôtels, devant les magasins ou les restaurants. Bref, Ubud possède une atmosphère unique et délicate.

Ubud, Bali Ubud, Bali Ubud, Bali peinture-bali-ubud Ubud, Bali Ubud, Bali Ubud, Temple, Indonésie

C’est à Ubud que j’ai mangé les meilleurs plats de mon séjour indonésien : nasi campur, nasi goreng, les poissons, les chicken satay (même si ce plat n’est pas balinais), le tempe, etc. ! Mon estomac n’a jamais été aussi heureux du voyage malgré le goût des épices un peu trop prononcées parfois. Ici, contrairement aux autres endroits de Bali que j’ai pu voir, les warungs prennent la peine de faire de jolies décorations dans l’assiette. Certes, cela ne change pas le goût des aliments. Mais avouez que c’est toujours plus plaisant qu’une assiette où tout est mélangé et sans esthétisme.

Cuisine balinaise, Ubud, Indonésie Cuisine balinaise, Ubud, Indonésie

Les rizières d’Ubud

Qui n’a jamais rêvé de faire du vélo ou de se promener entre les rizières indonésiennes comme Julia Roberts dans Eat, Pray, Love ?

À quelques minutes à pieds du centre d’Ubud, on se retrouve au cœur des rizières. Du vert à perte de vue et des chemins par dizaine qui permettent de ne pas voir trop de touristes. On peut se restaurer sur place puisque le long des chemins les plus empruntés, des warungs ont pris place offrant une vue spectaculaire sur le paysage. On rencontre aussi des artistes peintres installés au cœur des rizières les plus touristiques. Ces derniers vendent des peintures de toutes tailles faites à la main.

Si vous voulez vous découvrir les rizières d’Ubud, vous pouvez vous fier aux plans du Lonely Planet ou bien prendre une carte de la ville qui est vendue dans les supermarchés. Mais y aller au hasard des chemins et de votre instinct fonctionnera très bien aussi.

Rizières Ubud, Bali Rizières Ubud, Bali Rizières Ubud, Bali Rizières Ubud, Bali

Ubud, Bali

The Monkey Forest

Je dois avouer que j’ai été un peu déçue par The Monkey Forest. Ou alors, je n’ai pas compris le concept. C’est vrai qu’à côté de chez moi, à Poitiers, il y a la Vallée des singes. On y trouve toutes sortes d’espèces de singes : du chimpanzé au gorille en passant par le ouistiti et le bonobo. Ils sont tous en liberté : sauf les gros singes comme les gorilles et les orangs-outangs évidemment. À The Monkey Forest, il n’y a qu’une espèce de singe et certains peuvent se montrer un peu agressifs – comme tous les singes en Indonésie à vrai dire. Donc oui, c’est mignon… mais sans plus.

Monkey Forest, Ubud

Voir un spectacle de danse à Ubud

Un spectacle de danse balinaise est à ne manquer sous aucun prétexte. Ne serait-ce que pour se familiariser avec cette belle culture. Ce type de danse est assez particulière et très différent de nos « ballets ». On y voit des visages plus qu’expressifs, des gestes gracieux et de jolies costumes. Il y a des spectacles tous les soirs à différents endroits pour 3 ou 4€. (Désolée pour les photos… la qualité de nuit n’est jamais au top).

Spectacle de danse, Ubud, Bali

Un conseil : ne commencez jamais, ô grand jamais, votre séjour à Bali par Ubud ! Je n’ai rien vu qui égalait cette ville… Vous placeriez la barre trop haute pour la suite et vous risqueriez d’être un peu déçu, comme ce fut mon cas.

Ubud, Bali

Infos pratiques :

  • Où dormir à Ubud : la perle de Bali n’est pas en manque d’hôtels. Quel que soit votre budget, vous trouverez à vous loger. Inutile de réserver à l’avance, sauf en haute saison peut-être. Pour ma part, comme mon amie me rejoignait le lendemain de mon arrivée à Bali, j’ai réservé au Arjuna 2 pour que nous ayons une adresse fixe pour nous retrouver. Nous nous sommes finalement retrouvées à l’hôtel d’à côté, car j’ai fait un petit caprice… pour avoir une douche chaude ! En regardant les hôtels sur internet, je me suis laissée rêver sur un hôtel haut de gamme. Vous savez, le fantasme de l’hôtel avec piscine à débordement et vue sur les rizières ? Après avoir effectué quelques recherches, il y a bien des offres qui correspondent parfaitement à cette attente sur Voyage-Privé… Mais mon budget n’était pas à la hauteur en cette fin de voyage. À charge de revanche… quand je reviendrai en Indonésie, je m’offre un bel hôtel. Mais seulement une fois que j’aurai fait le reste en mode routarde. Un cadeau, cela se mérite après tout !
  • Où manger à Ubud : Il faut savoir qu’en Indonésie, les taxes ne sont pas toujours incluses dans les prix affichés sur le menu. Préférez donc les Warung aux restaurants ! Ce sont de petits restaurants typiques (souvent familiaux) avec une excellente cuisine locale, des petits prix (taxes incluses) et on les trouve principalement dans les petites rues d’Ubud. Je n’ai pas d’adresse particulière en tête, mais je n’ai jamais été déçue par les warungs d’Ubud.
  • Se déplacer à Ubud : si vous êtes aventuriers, vous louerez un scooter pour parcourir les alentours. Si vous êtes un brin trouillard ou débutant en conduite de scooter, vous prendrez un taxi. La conduite autour de la ville est insupportable : routes trop petites et trop de circulation. Un taxi vous coûtera entre 20 et 30 $ la journée selon la distance. Pour aller voir les rizières, une balade à vélo ou à pied sera l’idéal, à condition de ne pas se perdre…

Ubud, Bali

You Might Also Like

22 Comments

  • Reply Kenza 9 octobre 2014 at 10 h 14 min

    J’espère y aller pendant les vacances de Noël (c’est plus accessible depuis Melbourne) donc merci !

    • Reply Lili 10 octobre 2014 at 12 h 40 min

      C’est vrai que de l’Australie, c’est vraiment pas loin. C’est l’avantage !!! Il y a tellement d’Australiens à Bali d’ailleurs…

      • Reply Elsa 5 octobre 2015 at 17 h 10 min

        Beaucoup de français aussi pendant les vacances scolaires ! :’D

  • Reply LadyMilonguera 9 octobre 2014 at 13 h 07 min

    Ces paysages sont d’une beauté !

    • Reply Lili 10 octobre 2014 at 12 h 41 min

      Oui !!! Et c’est plus beau en vrai 🙂

  • Reply hippie chic 9 octobre 2014 at 13 h 59 min

    c’est somptueux ! tout semble hyper entretenu ! un bien joli voyage ! un de plus un grand merci pour le partage

    • Reply Lili 10 octobre 2014 at 12 h 42 min

      C’est ce que j’aime dans les jardins à Bali : ce côté non entretenu en étant très très entretenu. Je ne sais pas combien ils dépensent dans les jardins, mais j’ai vu plus de gens arroser les plantes que faire le ménage dans les hôtels 😉

  • Reply Me Millepattes 9 octobre 2014 at 17 h 36 min

    Tu donnes tellement envie! Tes photos sont toujours un régal. Je cherchais ma destination Asie pour le printemps, je crois que je l’ai trouvé 😉

    • Reply Lili 10 octobre 2014 at 12 h 45 min

      Merci ! 🙂
      C’est une très belle destination que je conseille. Après, chaque pays d’Asie est tellement différents, que pour un choix ce pays, je crois que cela dépend de ce que tu recherches 😉

  • Reply Traveling Brunette 9 octobre 2014 at 19 h 39 min

    J’ai été déçue pour ma part par le centre d’ Ubud, en partie à cause de cette grande rue principale parcourue de voitures et qui rompt un peu le charme de cette petite ville qu’elle était il y a 15 ans. Bali, comme d’autres pays en voie de développement en Asie change malheureusement très vite…

    • Reply Lili 10 octobre 2014 at 12 h 47 min

      J’avoue que j’ai peu laissé de côté ce point négatif. J’avais envie de montrer ce que j’ai aimé d’Ubud. Mais c’est vrai que cette grande rue n’est pas terrible. Mais je n’ai pas connu Ubud il y a 15 ans donc je n’ai pas de point de comparaison. Et c’est ce qui me fait peur pour le jour où je reviendrai en Asie. Tout change si vite là-bas… j’ai entendu beaucoup de personne dire la même chose que toi : beaucoup d’endroits perdent le charme qu’ils avaient il y a 15 ans (ou 10 ans ou même 5 ans)…

      • Reply Traveling Brunette 10 octobre 2014 at 22 h 21 min

        Bon, j’ai quand même omis de te dire que j’y étais lors des fêtes du ramadan et tous les hôtels étaient complets, donc la ville était un peu surchargée :). Il faut juste louer un scooter pour en sortir et se retrouver dans les magnifiques rizières. Fushia, incroyables camaieu de verts, jaune, bleu, gris profond avant la pluie : ce qui est bien c’est que les couleurs de Bali, elles, ne changent pas !

        • Reply Lili 12 octobre 2014 at 12 h 13 min

          Ah oui c’est pour ça alors 😉
          Tu as réussi à conduire autour de Ubud ? Moi j’ai pas pu, on a pris un taxi (qui nous a coûté la peau des fesses). Le traffic me faisait peur.
          Car c’est sur que c’est autour de la ville que c’est le plus beau.

  • Reply jaiecrit 13 octobre 2014 at 18 h 04 min

    La suite, la suite 🙂 J’espère planifier Bali pour très vite. D’ici c’est moins loin déjà 🙂

    • Reply Lili 14 octobre 2014 at 17 h 57 min

      Ca arrive 😉 Tu pars quand pour Bali ?

  • Reply Lulu | Voyage Gourmand 22 octobre 2014 at 16 h 07 min

    Ah Bali c’est mon rêve ! j’adorerais y aller ! et d’ailleurs tu n’as pas rencontré Ketut ? le fameux diseur de bonne aventure ;D ?

    • Reply Lili 26 octobre 2014 at 16 h 24 min

      Hihi ! Non je ne suis pas allée voir Ketut même si cela m’a traversée l’esprit…
      Mais j’ai vu les prix et c’était fou ! J’ai vu qu’il y avait un gros business aussi autour de Est PRay Love: Ketut, la guérisseuse, les restaurants et lieux que l’on voit dans le film… Ils en profitent bien !

  • Reply bousseton 4 juin 2015 at 18 h 04 min

    j’ai connu bali en 1989 pour la première fois. A uBUD, il y avait uniquement 2 restaurants.

    • Reply Lili 5 juin 2015 at 12 h 07 min

      Wow ! Ça devait être tellement différent… J’aurais aimé connaître Bali comme ça… J’ai aimé Bali mais c’est tellement – trop – touristique pour moi…

  • Reply Christel 1 juin 2016 at 17 h 03 min

    Oh oui, je me souviens de cet endroit ! Que c’est beau. Tes photos sont magnifiques !

  • Reply Margaux 30 novembre 2016 at 5 h 38 min

    Bonjour,

    Ubud.. Quelle ville calme et merveilleuse !
    Rien à voir avec le sud de l’ile !

  • Reply Tonkin Voyage Vietnam 19 février 2017 at 7 h 25 min

    Magnifiques photos…ça fait rêvé ! ça donne vraiment envie d’y aller
    Merci pour le partage!

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer