Asie, Vietnam, Voyages

{Vietnam} Tomber en amour avec Hoi An

5 septembre 2014

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

Hoi An est mon coup de coeur vietnamien. Rien que cela ? Oui!

Après deux nuits de bus entrecoupées de deux jours à Nha Thrang, je suis arrivée au petit matin dans cette charmante ville de 120 000 habitants. J’ai tout de suite aimé l’ambiance calme et relaxante de Hoi An. J’ai traversé la vieille ville pour me rendre sur l’île où j’avais réservé mon hôtel. Suite à un gros coup de blues, j’avais décidé de me faire un petit cadeau et de prendre un bon hôtel avec piscine pour me chouchouter. Après un petit déjeuner copieux, j’ai décidé de faire un tour de la vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999.

Être envoûtée par Hoi An

J’y ai découvert des petites rues dont les maisons sont peintes en jaune, de petites boutiques de souvenirs, de tailleurs, des restaurants tous aussi charmants les uns que les autres. Je suis immédiatement tombée en amour avec Hoi An. On y trouve des styles architecturaux de différentes influences : chinois, japonais et français. Au total, ce sont huit cent quarante-quatre bâtiments qui sont répertoriés pour leur intérêt historique et architectural.

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

Pour découvrir en profondeur la ville, j’ai décidé de prendre un pas. Ce dernier permet de visiter, au choix, cinq des sites listés pour 120 000 dôngs (soit 4 €). On peut visiter plusieurs temples, maisons anciennes et des musées. Les maisons anciennes et les temples étant assez similaires, il n’est pas nécessaire de tous les faire. Je vous conseille de ne voir qu’un seul élément de chaque type de bâtiment que l’on peut visiter.

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

Finalement, ce que j’ai préféré à Hoi An, c’est me promener dans les rues. On se sent coupé du monde. Cette ville m’a paru totalement différente des autres villes vietnamiennes. Son architecture d’ancienne colonie française et japonaise donne un sentiment de voyage hors du temps. Malgré l’afflux touristique, Hoi An a su préserver son atmosphère unique. Il faut dire que dans la vieille ville, les voitures y sont interdites. Pour le plus grand plaisir de nos tympans et de nos nerfs.

À quelques kilomètres se trouvent deux magnifiques plages de sable blanc et eau turquoise. Idéal pour se baigner et se croire au paradis.

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

(Je sais que ces photos ne représentent pas la plage paradisiaque de sable blanc et eau turquoise. J’ai oublié mon appareil photo le jour où la lumière était parfaite pour une séance. Ces photos ont été prises en fin de journée avec une lumière plus terne et quelques nuages… )

Et rien ne vaut une jolie balade en scooter ou en vélo dans les petites routes de campagnes autour de la ville pour aller à la rencontre des locaux et des champs entourés de petites rivières.

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

Suivre un cours de cuisine à Hoi An

Hoi An est aussi la ville idéale pour tout voyageur qui souhaite suivre un cours de cuisine. Presque tous les restaurants en proposent avec un large choix de plats à préparer. Les prix varient entre 15 $ et 35 $. Pour ma part, je suis allée sur l’île d’Hoi An, dans le coin tout à gauche où se trouve la rangée de petits restaurants – bouibouis à la dernière minute. Nous étions deux. Nous voulions seulement manger là comme presque tous les jours, lorsque nous nous sommes aperçus qu’ils donnaient des cours de cuisine. Spontanément, nous avons demandé si cela était possible. Oui ! Notre hôtesse nous a demandé ce que nous voulions cuisiner sur la carte ! Ce sera : Salade de papaye, crêpe façon Hoi An et Poisson dans une feuille de banane. – Je vais tenter de retrouver les recettes sur internet pour en faire des articles. Nous avons payé 25 $ à nous deux après négociation et nous nous sommes régalés !

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

Les tailleurs… ces attrape-touristes !

Hoi An est aussi réputée pour ses tailleurs ! Ici, on peut tout faire sur mesure : du costume à la robe de mariée en passant par le maillot de bain, la robe d’été ou le manteau d’hiver. Chaque boutique peut reproduire vos choix sur catalogue à la perfection. Les prix varient entre les boutiques de la vieille ville et celles situées à côté du marché. Après un petit tour dans ces boutiques où d’adorables couturières ont tenté de m’amadouer à coups de compliments, j’ai décidé de ne rien acheter. Je ne contredirais pas leur talent pour avoir vu le résultat sur d’autres personnes. Mais la qualité des tissus made in China ne m’a pas séduite… À chacun ses choix… Je n’ai pas regretté et ceux qui ont fait faire des vêtements sur mesure n’ont pas regretté leur choix non plus.

Infos pratiques :

  • Où dormir à Hoi An : La vieille ville est plutôt chère. J’ai dormi deux nuits au Vinh Hung Emerald Resort, sur l’île principale. L’hôtel possède une piscine, un restaurant, un buffet pour le petit déjeuner. Chaque chambre possède l’air climatiser, une grande salle de bain, une télévision et le WiFi. Cet hôtel fut mon petit paradis pendant deux jours. Deux jours où j’ai pu me reposer et apprécier le confort. – Même si, sincèrement, je préfère un petit hôtel. Par la suite, je suis allée un peu plus au nord de la ville, tout près du bureau de The Sinh Tourist . Les hôtels proposent des chambres très correctes pour 10 $ avec air conditionné.
  • Que manger à Hoi An : La ville jaune possède une gastronomie composée de spécialités régionales à faire saliver tous les amateurs de cuisine asiatiques. On y trouve la crêpe de Hoi An, les Roses blanches, les Wontons et j’en passe. J’ai pu goûter ces plats à base de viande en tant que plats végétariens. Je me suis régalée. J’ai également adoré les pâtes croustillantes (des chips faites à base de pâtes) que l’on retrouve dans tout le pays. Avec la multitude de restaurants dans Hoi An, je ne peux que vous conseillez de vous promener et de tester. Mon QG se trouvait principalement sur l’île principale, toute au fond à gauche. On y trouve une rangée de restaurants façon bouibouis qui proposent des plats délicieux à des prix ridiculement bas. C’est ici également que j’ai pris mon cours de cuisine.

Hoi An, Ville Jaune, Unesco, Vietnam

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply La Madame 5 septembre 2014 at 14 h 13 min

    Ca a l’air joli comme tout! 🙂 Dis, t’as pas fait ta balade en touk-touk? Je crois que les messieurs attendaient 😉

    • Reply Lili 5 septembre 2014 at 14 h 57 min

      Oui, c’est très mignon comme ville. Et non, pas de tour de touk-touk à Hoi An. C’était assez petit pour se balader à pieds ou à vélo. Mais c’st vrai que j’aurai pu… ils n’attendent que les petits touristes toute la sainte journée !

  • Reply Isa 6 septembre 2014 at 9 h 02 min

    Il faut avouer que tu le vends bien 😉 , on te sent très enthousiaste et les photos sont magnifiques … je ne m’imaginais pas cette ville aussi colorée !

    • Reply Lili 6 septembre 2014 at 9 h 47 min

      Hihi ! Merci ! Ce n’est pas pour rien que je suis restée une semaine à Hoi An 🙂
      Je ne m’attendais pas non plus à une ville aussi colorée et en jaune, qui plus est. Juste à une ville coloniale mignonne.

  • Reply LadyMilonguera 10 septembre 2014 at 1 h 07 min

    Cette ville semble bien sympathique…

  • Reply hippie chic 19 septembre 2014 at 18 h 58 min

    Vraiment très joli ! comme hors du temps tu as raison ! que le monde est beau et comme tu as eu raison de faire ce magnifique voyage !

    • Reply Lili 19 septembre 2014 at 21 h 46 min

      C’est ça : Hors du temps. Je rêve d’y retourner 🙂

  • Reply eatraveling 20 septembre 2014 at 15 h 04 min

    Très sympa cet article qui me rappelle de bons souvenirs! Les cours de cuisine, le canal et les fanions colorés… (nostalgie). Merci pour ce bon retour en arrière et bonne continuation !

    • Reply Lili 22 septembre 2014 at 8 h 53 min

      🙂 Contente que l’article t’aies plu. Je vois qu’on fait tous les mêmes choses à Hoi An 🙂

  • Reply Good Morning Hoi An 29 octobre 2014 at 10 h 05 min

    Pour profiter de Hoi An, il faut se lever tôt, c’est agréable vers 7 ou 8h du matin. Et bien sûr le soir avec toutes les lanternes allumées.

    • Reply Lili 29 octobre 2014 at 13 h 24 min

      Pour le lever tôt, joker ! C’était plutôt 9/10h à ce moment-là car j’étais très fatiguée. Mais pour les lanternes, ça… j’en ai bien profité ! C’est une ville magnifique 🙂

  • Reply Vietnam Original Travel 30 juin 2016 at 11 h 29 min

    Tes photos et tes ecrits vendent très bien le pays !
    Hoi An est une ville absolument magnifique

  • Reply voyage au Laos 5 juillet 2016 at 8 h 21 min

    Cette région est encore bcp de secrets à découvrir. J’y irai cet été. Merci bien pour le partage et bonne journée du Laos !!!

  • Reply excursions au Vietnam 8 juillet 2016 at 10 h 27 min

    Ton article est absolument superbe. Tes descriptions et tes photo reflètent très bien l’ambiance que l’on trouve dans cette ville

  • Reply voyage au Cambodge 23 juillet 2016 at 9 h 18 min

    Une ville particulière qui mélange la tradition et la modernité. Un voyage de rêve !!! Merci pour cet article. Bonne journée du Cambodge !!!

  • Reply voyage luxe Vietnam 29 juillet 2016 at 10 h 00 min

    Hoi An est une petite ville très animée au centre du Vietnam. Merci bien pour le partage et bonne journée du Vietnam !!!

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer