Asie, Indonésie, Voyages

{Indonésie} Lovina : Sauve qui peut !

27 octobre 2014

Lovina, Bali, Indonésie, Lever de Soleil

Après Ubud, j’ai tenté de faire de la méditation dans un Vipassana… Echec total. Je suis restée trois jours au lieu de dix. Je vous en reparlerai plus tard. J’ai préféré rejoindre mon amie à Lovina. Malheureusement, j’ai vite déchanté.

Malgré un nom vaguement romantique, Lovina est, pour moi, une simple ville où les locaux abusent des atouts des environs pour mieux entourlouper les touristes.

Lovina, une ville attrape-touristes !

On m’avait prévenue : « A Lovina, tu te feras accoster toutes les cinq minutes pour aller voir les dauphins ou pour faire du snorkeling ». Je confirme. Et c’est usant. J’ai d’ailleurs remarqué qu’ils insistaient davantage avec mon amie qu’avec moi. Probablement parce que j’étais plus sèche et plus froide. Après  5 mois en Asie, je n’avais plus la patience de les entendre me vendre tout et n’importe quoi.

Il faut savoir que les hôtels proposent des packages : hôtels + dauphins + snorkeling ou plongée. Les prix varient selon les hôtels, les agences et surtout, votre talent de négociateur ! De toutes les personnes avec qui nous avons eu l’occasion de parler, personne n’a eu droit au même tarif. Cela va du simple au double pour des prestations plus ou moins similaires. Comme nous n’avions pris que la chambre d’hôtel sans les dauphins et le snorkeling, autant dire que cela nous a coûté bien plus cher qu’avec un package.

Méfiez-vous des Indonésiens qui vous racolent dans la rue. Mon amie s’est vue proposer du snorkeling pour le prix d’une plongée. Puis un autre vendeur lui a affirmé que la plongée, c’était plus facile que le snorkeling. Vraiment ?

Un conseil : faites bien le tour des agences et des hôtels pour négocier vos packages si vous en prenez un. N’hésitez pas à poser des questions pour vous assurer du sérieux des organisateurs.

Lovina Rizières, Bali Lovina, Coucher de Soleil, Bali Lovina, Coucher de Soleil, Bali

Les dauphins de Lovina… ou la chasse aux poissons !

Mon titre est à peine exagéré. Mon amie avait pris un tour de snorkeling qui incluait d’aller voir les dauphins. Comme le snorkeling et moi, cela fait deux, j’ai opté pour les dauphins uniquement. Pour 3 petits euros, je n’allais pas me ruiner. Mais j’avais une petite idée de ce qui nous attendait…

Nous nous sommes donc levées à 5 h 30 du matin pour partir à 6 h voir les dauphins. Nous sommes quatre sur le bateau. Et sur la mer, il y a… une trentaine de bateaux minimum ! Dès qu’un touriste voit un aileron de dauphins, on entend un cri : « par là » !!! Et aussitôt, tous les bateaux se dirigent vers le pauvre dauphin ! Et ainsi de suite… On se croirait à une chasse au dauphin.

Oui, je sais, les poissons, on les pêche, on ne les chasse pas.

Lovina, Bali, Dauphins

Très sincèrement, j’étais un peu abasourdie. Je ne savais pas quoi en penser. Il n’y a aucun respect de l’animal. Les touristes crient dès qu’ils voient un morceau de dauphin et osent se plaindre dès qu’il disparaît sous l’eau. C’était pathétique. J’ai passé deux mois en 2008, à Monkey Mia en Australie. Le site est connu pour accueillir des dauphins pour les observer, mais aussi les nourrir et les soigner. Des bénévoles sont là tous les jours pour surveiller la plage. On peut voir les dauphins tous les matins. Mais pas question de les toucher ou de nager avec eux. Tout est dans le respect des dauphins. Contrairement à Lovina.

Nul besoin d’être Brigitte Bardot pour comprendre que ce genre de pratique devrait être interdite ou boycotter par les touristes/voyageurs. Je ne suis pas une balade en mer pour voir des dauphins. Mais cette « chasse aux dauphins » me choque !

Dans un sens, on ne peut pas reprocher aux Indonésiens ces pratiques. Les cultures sont différentes. Pour les locaux, il s’agit juste d’utiliser leurs « ressources » pour en tirer profit. Ils ne réalisent pas l’impact de cette activité sur les dauphins. En tant qu’occidentaux, nous avons également des pratiques douteuses qui mériteraient bien de changer. Comme la pêche en eau profonde par exemple.

Seul élément positif : le lever du soleil vaut bien que l’on se réveille aux aurores !

Côté snorkeling et plongée

Pour les amateurs de snorkeling et de plongée, Lovina vaut le déplacement. Bien que les prix soient plus élevés qu’ailleurs en Indonésie, les tours vous emmènent sur une petite île près de Java, qui est réputée pour être l’un des plus beaux endroits du monde pour la plongée et le snorkeling. Mon amie m’a confirmé qu’elle avait eu l’impression d’être dans un aquarium géant. Aucune raison de ne pas se laisser tenter…

Infos pratiques

J’aurai bien aimé vous donner quelques « infos pratiques » comme j’essaie de le faire à chaque fois. Mais mon séjour ici ne m’ayant laissé aucune note positive…

Je vous dirais simplement éviter le Sartaya Hotel. Le personnel est très agressif et viendra vous voir jusqu’à ce que vous preniez un tour avec eux. Ils seront encore moins aimable si vous prenez un tour dans une autre agence (ce fût notre cas). Le prix de leur prestation varie selon le package que vous prenez. Nous nous en sommes rendues compte en parlant avec les autres personnes de l’hôtel. Et lorsque j’en ai fait la remarque à la responsable, lors de notre départ, celle-ci m’a presque insulter. Le seul point positif de cet hôtel est la magnifique piscine dont on a bien profité !

Sartaya Hotel Lovina, Bali Sartaya Hotel Lovina, Bali

Côté repas… la cuisine de Lovina ne nous a pas séduite. Ce sont les mêmes plats qu’à Ubud, mais en moins bons.

Si vous êtes un amateur de snorkeling et de plongée, je vous conseillerais plutôt Amed, qui sera l’objet de mon prochain article. 

Comme vous pouvez le constater, il y a très peu de photos dans cet article. Ce qui est rare puisque j’en mets généralement beaucoup… Comme quoi je n’ai vraiment pas aimé Lovina.

Mise à jour du 23 août 2017

Suite à un commentaire par rapport à cette phrase : « Après  5 mois en Asie, je n’avais plus la patience de les entendre me vendre tout et n’importe quoi. », j’aimerai préciser que je ne voulais en aucun cas manquer de respect aux Indonésiens ou aux Asiatiques en général. L’Asie est une région du monde que j’aime profondément, avec ses aspects positifs et négatifs. J’exprimais simplement une émotion par rapport au comportement des locaux qui essaient de vendre aux touristes avec insistance. Sentiment qui, je pense, a été partagé au moins une fois dans la vie de chaque voyageur.

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply Annie 27 octobre 2014 at 17 h 37 min

    J’avoue que les dauphins étaient dans notre programme. Evidemment on ne peut qu’être déçue par l’attitude des indonésiens pour nous les montrer. De cette sortie, je garderai comme très beau souvenir le lever de soleil avec un nuage en forme de cœur et pour moi qui aime les cœurs c’était une aubaine. Bisous. Annie

    • Reply Lili 27 octobre 2014 at 18 h 17 min

      Oui, pareil, au moins le lever du soleil vaut le coup !

  • Reply Isa 28 octobre 2014 at 6 h 29 min

    Je me posais justement la question de savoir si j’allais aller du côté de Lovina pour mon prochain séjour sur Bali … je crois que je vais donc faire l’impasse et côté plongée je me rabattrais sur les iles Gili …

    • Reply Lili 28 octobre 2014 at 9 h 47 min

      Passe ton chemin pour Lovina… La plongée sera très bien aux Gili. Tu peux aller à Amed aussi. J’en parle dans le prochain article. J’ai bien aimé ce coin là. Je n’ai pas fait de plongée (j’en fait pas tout façon) mais je sais qu’il y a de quoi faire sur place et qu’il y a une épave à quelques kilomètres d’Amed qui attire les plongeur et snorkeleurs. C’est très connu et très beau.

  • Reply Marcel Heiniger 20 mars 2015 at 8 h 34 min

    Bonjour Lili, quand tu n’aimes pas tu n’aimes pas. 😉
    Personellement, je suis tomber amoureux de la region de Lovina, qui est rester bien plus authentique que Kuta. Il est vrais qu’il y a de l’atrappe touriste comme partout, mais on peux
    aussi trouver de belles petites perles

    • Reply Lili 21 mars 2015 at 12 h 24 min

      Lol ! Ça c’est sûr… Je suis un peu tout noir ou tout blanc. 🙂
      Je ne te contredirai pas sur le fait que Lovina est bien plus authentique que Kuta. Tout l’est à Bali tout manière…
      Mais je comprends que certaines personnes puissent aimer. Tout dépend de l’expérience que l’on a avec la ville. J’ai raté les perles rares à priori… 🙂

  • Reply Lucie 5 août 2015 at 18 h 53 min

    je suis tout à fait d’accord avec vous. Nous n’avons pas du tout aimé Lovina. On ne s’est pas senti en sécurité. Et la ville n’est pas jolie, les restaurants pas top! A évité !

    • Reply Lili 20 septembre 2015 at 20 h 02 min

      Merci pour ton commentaire 🙂 Je sais que certaines personnes ont bien aimé. Mais j’ai l’impression que la plupart des gens détestent Lovina…

  • Reply Johann 21 août 2015 at 6 h 22 min

    Et bien je suis étonné par les commentaires sur Lovina je suis depuis une semaine dans un petit village qui touche lovina ( bargan) et bien plus authentique y’a pas . Surtout apres une semaine a ubud qui m’a complètement refroidi sur Bali . Mais ici je les trouves carrément différent et les prix sont vraiment correct . Plongée plus que sublime sur l’île pres de Java . Vraiment un moment merveilleux . Le lever de soleil avec les dauphins est vraiment a faire . Nous étions sur un bateau de pêcheur ( et non une agence , il suffit de parler avec les locaux et non de longer la plage ou les requins traine ) les plus belle plage sont au nord pas a lovina même , lovina meme aucun intérêt mais sortait a 100 m plus au nord et deja c’est autre chose . La nourriture est très authentique ! Moins européanisé qu’a ubud qui je le répète est un calvaire ! Dans le village ou je suis j’ai été invite chez des locaux à prendre un verre puis a allez rejoindre une grande cérémonie dans un temple . Pour finir sur un banc à discuter avec pleins de locaux et boire de l’arak bière . Mes meilleurs moment sont bien ici je suis en mode zen zen zen . Vous avez sûrement du ne rester que sur la ville de lovina qui comme tout lieu touristique est ignoble par le harcèlement des vendeurs de tout et n’importe quoi et les hôtel resto avec leur nourriture internationale. C’est dommage ! Je suis plutôt exigent dans tous les domaines mais vraiment le nord de Bali nous a conqui tres agréablement alors que la première balade a lovina sur la plage m’avait bien mis les boules ^^ il faut savoir fouiner et surtout rentrer dans les villages . Bien à vous

    • Reply Lili 20 septembre 2015 at 19 h 57 min

      Et bien nos n’avons pas du tout eu la même expérience. Mais tu as raison, nous sommes principalement rester à Lovina même. Nous avons été tellement saoulée que nous sommes parties rapidement… Trop de harcèlement… Nous avons préféré explorer les villages ailleurs qu’autour de Lovina.
      Et côté nourriture, j’ai été séduite à Ubud où j’ai mangé la meilleure cuisine indonésienne de mon séjour… Alors qu’à Lovina… Au secours (et ce n’était pourtant pas les resto de cuisine internationale) ! Mais c’est chouette d’avoir un retour positif. Chacun a sa propre expérience.

  • Reply Elsa 5 octobre 2015 at 17 h 12 min

    J’avais bien fait de ne pas y aller…
    Dans la foulée j’avais aussi boycotté le mont batur qui était réputé être sous la coupe d’une mafia locale 🙁

  • Reply Charlotte 23 août 2017 at 11 h 54 min

    « Après 5 mois en Asie, je n’avais plus la patience de les entendre me vendre tout et n’importe quoi. »
    Un peu ingrat et condescendant comme commentaire ! Pour avoir vécu 6 mois en Asie également et pour y retourner tous les ans, certes on se fait souvent accoster, mais as-tu fréquenté ces hommes et ces femmes qui gagnent 200 euros par mois pour les comprendre ? Ou es-tu restée confortablement avec des touristes et des expats ? On arrive avec nos sacs à dos et des économies d’une année qu’ils mettront toute une vie à faire, ils ont raison d’exploiter au max le tourisme ! Beaucoup d’entre eux ont quitté leurs proches qui vivent sur d’autres îles en aspirant à une vie plus confortable et ne peuvent retrouver leur famille qu’une ou deux fois par an…
    C’est un minimum que de respecter les « locaux » qui nous accueillent. Et si eux t’ont gonflée, dis-toi que les touristes qui débarquent tels des colons comme toi, ils ne les aiment pas beaucoup non plus 🙂

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 23 août 2017 at 18 h 47 min

      Bonjour Charlotte,

      Je comprends que mon commentaire puisse te paraître condescendant et ingrat. Mais honnêtement, qui n’a pas été soulé, au moins une fois en plusieurs mois de voyage, de se faire accoster toutes les 5 minutes ou avoir envie d’avoir la paix, fatigué de dire non aux tuk-tuks et aux vendeurs de rues ? Je n’ai rencontré personne en Asie qui n’ait pas eu ce sentiment là à un moment donné.

      Je suis certes restée majoritairement avec les touristes, mais cela ne m’a pas empêché de discuter longuement avec des locaux et de discuter de leur vie, de leur vision des touristes qui arrivent en masse. Et je peux comprendre tout ça. Tout comme je comprends parfaitement qu’ils n’aiment pas spécialement (voire pas tout) les touristes et les expatriés pour les raisons que tu cites. J’exprimais un sentiment ou une plutôt une émotion par rapport à un rapport qui me gêne. J’aurais peut-être du préciser que parfois aussi, je me suis sentie gênée d’être là, à profiter d’un pays où les gens n’auront jamais les moyens de se payer un voyage comme le mien. Je me suis sentie gênée également d’être invitée à manger dans une famille cambodgienne et de recevoir un cadeau en plus alors qu’ils ont à peine de quoi vivre.Et tout aussi gênée de leur faire un cadeau en me demandant si c’était assez ou trop…Et donc parfois aussi, oui, j’en avais marre de me faire accoster tous les 100 m alors que je voulais juste me balader.

      Mais tu vois, je vis à Paris, et je suis soulée chaque jour du comportement de beaucoup de parisiens: non respectueux des autres, pas aimables, pas souriants, agressifs et j’en passe. C’est sans doute différent, mais il me paraît normal d’être parfois lassée de certains comportements dans le pays que l’on visite ou le pays où l’on vit. C’est un peu comme avec un ami qu’on adore… mais qui nous insupporte parfois pour tel ou tel défaut, et qu’on râle sur cet aspect de sa personnalité.

      Etre froide ne veut pas dire que je ne respecte pas les locaux ou que j’étais impolie. J’étais juste plus ferme dans ma manière de dire non. Car on sait bien qu’ils insistent s’ils voient qu’on hésite. 😉

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer