Cambodge, Voyages

{Cambodge} ♥ Beng Mealea : 20 000 lieues dans la jungle ! ♥

15 juillet 2014

Beng Mealea, Angkor, Cambodge

Angkor plus loin…

Parce qu’il n’y a pas que les temples d’Angkor Wat, Le Bayon et Ta Phrom. Parce qu’il n’y a pas que les temples de la petite boucle et de la grande boucle sur le site d’Angkor. Je vous emmène découvrir mon coup de coeur angkorien : Beng Mealea ! Situé à 50 ou 70 km de Siem Réap, selon différentes sources (les tuk tuks, les guides de voyages, internet, etc.), ce temple ne fait pas partie du pass des temples d’Angkor. J’ai un peu hésité à y aller puisqu’il me fallait repayer un tuk tuk pour m’y rendre. Puis, je me suis dit que je ne reviendrais pas de sitôt au Cambodge et que, dans le fond, je mourrais d’envie de voir ce temple. C’est donc sur une impulsion qu’à 21h, j’ai cherché un tuk tuk prêt à m’amener à Beng Mealea et Kompong Khleang le lendemain.

Beng Mealea, Angkor, Cambodge Beng Mealea, Angkor, Cambodge Beng Mealea, Angkor, Cambodge

Beng Mealea, un jardin secret…

Construit au 12e siècle, le style architectural de Beng Mealea se rapprochait énormément d’Angkor Wat. Aujourd’hui en ruine et dominé par la jungle, ce temple ressemble à un jardin secret où l’on a envie d’explorer les moindres recoins à la recherche d’un trésor caché. Les arbres ont poussé sur les murs, les lianes enlacent les colonnes, la mousse tapisse les blocs de pierre brisés qui jonchent le sol.

Beng Mealea ressemble donc actuellement bien plus à Ta Phrom, le célèbre temple de Tomb Raider, qu’à Angkor Wat, pour le plus grand plaisir des « explorateurs » en herbe, les romantiques et les passionnés d’histoire ou d’archéologie ! Ce temple me rappelle mon voyage au Mexique et ma visite de la pyramide de Calakmul qui, elle aussi, est enfouie dans la jungle et peu touristique.

Ici, la restauration du site est à son strict minimum. On laisse la nature reprendre le dessus, bien que cela ne soit pas que positif pour le site. Deux espèces d’arbres menacent Beng Mealea (Ta Phrom, et probablement d’autres temples) : le faux fromager qui a besoin de la pierre pour grandir et le ficus étrangleur dont les racines tentaculaires s’immiscent partout, jusqu’à recouvrir et « étrangler » les pierres. Pourtant, c’est cette image du végétal dominant la pierre qui offre à Beng Mealea son atmosphère magique.

Beng Mealea, Angkor, Cambodge
Beng Mealea, Angkor, Cambodge Beng Mealea, Angkor, Cambodge

S’imprégner de l’atmosphère magique de Beng Mealea

On s’enfonce dans Beng Mealea comme dans une forêt vierge. Peu de touristes osent s’aventurer aussi loin de Siem Réap. Avec un peu de chance et en arrivant tôt, vous serez seul sur les lieux, comme moi ! Vous vous sentirez un peu comme ces premiers explorateurs qui découvrent une pyramide ou un temple.

En arrivant à 8h du matin à Beng Mealea, je suis la première touriste de la journée. Le temple est à moi et à moi seule pour une heure. Le temps que le car de touristes chinois débarque. Mais pendant cette heure, je peux me laisser envahir par la magie du temple. Escalader les pierres recouvertes de mousse et glissante à cause de la pluie. Je peux me faufiler un peu partout pour découvrir les moindres recoins du temple. Admirer ces arbres qui poussent sur la pierre même si je sais que ce sont des « parasites ».

Je comprends pourquoi Jean-Jacques Annaud a choisi Beng Mealea comme décor pour son film Deux frères. Ici, on pénètre un autre monde. Comme un voyage dans le temps…

Beng Mealea, Angkor, Cambodge Beng Mealea, Angkor, Cambodge

Beng Mealea, Angkor, Cambodge

Infos pratiques :

  • Comment se rendre à Beng Mealea : en tuk tuk et jumelé à ma visite de Kompong Khleang, j’ai pu négocier 30$. Le trajet dure une heure trente contre une heure en voiture. C’est loin, mais la route en vaut la chandelle : non seulement on traverse de jolis villages, mais on peut découvrir la campagne cambodgienne et de beaux paysages. De plus, Beng Mealea est un site merveilleux et un des plus beaux d’Angkor. Bien que ceci soit un peu subjectif.

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Ivressesgourmandes 15 juillet 2014 at 17 h 10 min

    Merci pour ton article et tes splendides photos qui me replongent dans mes souvenirs du Cambodge! Tu n’aurais pas mentionné Beng Meala, je l’aurai confondu avec Ta Phrom! Belle alternative à la horde de touristes à Angkor, je note!

    • Reply Lili 15 juillet 2014 at 18 h 52 min

      Merci !
      Oui, les deux se ressemblent beaucoup. Quand on ne voit que les photos, on voit peut de différences sauf si on a vu les deux.

  • Reply hippie chic 15 juillet 2014 at 18 h 29 min

    Très impressionnante tes photos, cela ressemble à une ville fantôme, le temps c’est arrêter là, je te donne un lien d’un très beau reportage que j’ai adoré sur arte, « Angkor la civilisation engloutie »
    http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/r46121-le-crepuscule-des-civilisations/3756511-angkor-la-civilisation-engloutie/

    • Reply Lili 15 juillet 2014 at 18 h 54 min

      Merci pour le lien ! Je vais voir si je peux le trouver quelque part sur Internet. J’ai pu voir des documentaires à Phnom Phen dans un musée sur l’empire angkorien. Mais j’aimerai bien en savoir plus et les documentaires d’Are sont en général très bon.

  • Reply Schuldi 15 juillet 2014 at 20 h 35 min

    Je suis une FAN de ce temple, façon livre de la jungle laissé dans son jus. Il m’a complètement transporté lors de ma visite sur le site.
    C’est d’ailleurs l’un des incontournables que je cite dans un article sur mon blog.
    Merci pour ce retour dans le passé, j’y ai passé un bon moment 🙂
    Bisous! xx
    Schuldi

    • Reply Lili 17 juillet 2014 at 18 h 53 min

      Je crois que je me souviens de ton article ! Je l’avais lu quelques temps avant de visiter Angkor. Et je crois que c’est un peu grâce à toi que j’ai vu Beng Mealea car je l’avais noté dans mes temples à voir 😉
      Bises

  • Reply LadyMilonguera 20 juillet 2014 at 21 h 26 min

    Oh la la… mais quelle merveille !

    • Reply Lili 21 juillet 2014 at 0 h 53 min

      Oui ! Un vrai trésor ce temple !

  • Reply jaiecrit 9 décembre 2014 at 15 h 31 min

    Je le mets sur ma To Do list à faire quand je retourne à Angkor ! Sublimes photos et expérience partagée 🙂

    • Reply Lili 9 décembre 2014 at 15 h 56 min

      Oh oui, je te conseille d’y aller ! Surtout si tu veux un temple pour toi toute seule (à condition d’y aller très tôt le matin) et si tu rêves de voir un temple « sauvage », loin des sentiers battus. Et comme tu es au Cambodge pour un moment (je ne me souviens plus pour combien de temps), tu pourras même aller voir ceux qui sont encore plus loin… et que j’aurai rêver de voir !

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer