Asie, Cambodge, Voyages

{Cambodge} Kep et ses environs

7 août 2014

Kep Marais Salants Cambodge

La ville de Kep, dont le nom signifie « selle de cheval » en khmer, est située à quelques kilomètres d’Ha Tien, la frontière Vietnamienne. Cette ville balnéaire était très populaire entre 1900 et 1960. L’élite française et cambodgienne y passait ses vacances. Malheureusement, la période des Khmers Rouge ont eu raison de Kep.  On y trouve encore des restes. Quelques villas coloniales abandonnées et plus ou moins détruites sont éparpillées le long de la route.

Kep longe la côte sur plusieurs kilomètres. On ressent difficilement l’atmosphère de cette ville, bien que les locaux fassent tout leur possible pour que la ville deviennent un petit St-Tropez made in Cambdoge. L’intérêt de Kep se trouve ailleurs…

Kep et ses crabes

Kep est célèbre pour ses crabes. On trouve même une statue en forme de crabe le long de la côte. Sur le marché, tout le monde s’affaire pour pêcher ou acheter le meilleur crabe. Aller à Kep sans goûter son crabe au poivre de Kampot, c’est un peu comme aller en France sans goûter un sandwich jambon-beurre. J’ai testé le crabe à la sauce au poivre vert : un vrai délice !

Crabes Kep Cambodge

Kep et son marché

Le Phsar (marché en khmer) de Kep est le lieu le plus authentique de la vie locale… comme dans toute autre ville. On y trouve des crabes, des fruits de mer, des poissons. On peut tout acheter et c’est prêt à être manger ou cuisiner. Cependant, quand on y va le matin, les odeurs de poisson sont un peu difficile pour le coeur. Ici, les prix sont bas et on y trouve également du poivre de Kampot au tarif le plus compétitif que j’ai pu voir.

Marché de Kep Cambodge

Kep et ses marais salants

A quelques kilomètres de Kep, on peut aller voir des marais salants. On peut se promener « à l’intérieur » sans problème. Je vous conseille d’y aller en fin de journée pour pouvoir admirer le coucher du soleil sur les marais salants.

Kep Marais Salants, Cambodge Kep Marais Salants, Cambodge Kep Marais Salants, Cambodge

Kep et ses champs de poivre

A Kampot, on peut visiter une fabrique de poivre où l’on trie les grains. A Kep, on peut visiter les champs de poivre. Je vous conseille d’avoir un guide car les producteurs ne parlent pas anglais bien souvent et si je n’avais pas eu quelqu’un avec moi qui avait déjà visiter ses champs, je n’aurais rien appris sur la manière de produire du poivre…

N’hésitez pas à y aller, c’est gratuit et on peut, ici aussi, acheter des sachets de poivre noir, rouge ou blanc, ainsi que de la fleur de sel.

Champs de poivre Kep Cambodge

Le parc national de Kep

Au coeur de Kep se situe le parc national. On peut en faire le tour en moto ou à pieds. Au choix ! En moto, on ne peut que suivre la route principale en s’arrêtant aux différents points de vue. A pieds, on peut prendre les petits chemins escarpés pour se perdre dans la forêt.

Parc national de Kep Cambodge

Kep et ses jolis paysages

Pour découvrir les environs de Kep, rien de mieux qu’une balade à moto ! On passe par de petits chemins et on découvre des paysages magnifiques !

Paysages Kep Cambodge Paysages Kep Cambodge Paysages Kep Cambodge Paysages Kep Cambodge Routiers Cambodge

Kep et son Ile des lapins

L’Ile des lapins est une toute petite île située à quelques kilomètres de Kep. Accessible en bateau en moins d’une heure, on peut y passer la journée ou quelques jours. Aucune route de bitume. Uniquement recouverte de chemin de sable, on peut en faire le tour à pieds !

On m’a beaucoup vendu l’Ile des lapins, aussi appelé Thonsay Island. Plage de rêve, île paradisiaque et isolé, eau turquoise, peu de touristes, etc. ! Pourtant, je n’ai jamais été aussi déçue  que par cette île. Certes, l’île a un certain charme. Seulement voilà… les cambodgiens y viennent passer leur week-end et ont la fâcheuse tendance de ne JAMAIS ramasser leurs déchets. Je vous laisse imaginer l’état des plages qui accueillent, en plus de cela, les déchets provenant de la mer.

Néanmoins, l’eau y est turquoise et très agréable pour s’y baigner. Une petite balade autour de l’île est très agréable. D’ailleurs, il n’y a que cela a faire… Les hôtels se trouvent le long de la place principale et sont constitués de petits bungalows en bois très rudimentaires semblables à ceux que j’ai eu l’occasion de voir à Don Det au Laos.

Sincèrement, si je pouvais revenir en arrière, j’ignorerai cette étape…

Rabbit Island, Ile des lapins, Cambodge
Rabbit Island, Ile des lapins, Cambodge

 Rabbit Island, Ile des lapins, Cambodge

Infos pratiques :

  • Où dormir à Kep : J’ai dormi au Kepmandou. Une guesthouse tenue par des français très sympathiques et avec un charme à la française : pierre apparente et lumière tamisée, couplé d’une atmosphère asiatique dans le patio/restaurant. On y mange de très bon petits déjeuners et apparemment, les repas du soirs sont aussi très bons et copieux. Je ne peux pas confirmer car je suis toujours sortie le soir pour manger ailleurs. Les prix sont un peu élevés… comme partout à Kep !
  • Se rendre au Vietnam : A partir de Kep, vous avez deux options : prendre un bus direct pour votre ville de destination au Vietnam : Ha Tien, Can To, Saigon, etc., ou y aller par vos propres moyens. J’ai choisi la seconde option puisqu’en faisant plusieurs recherches, le prix du bus de Ha Tien à Can To était bien moins cher qu’un bus direct à partir de Kep. Seulement voilà, après un moto-dop à prix largement négocier jusqu’à Ha Tien, le prix du bus a triplé ! Et oui, on m’avait prévenue, les vietnamiens sont des professionnels de l’arnaque des touristes. J’ai fini par capituler et payer le prix le prix du bus pour me rendre à Can To. Au final… un moto-dop + un bus m’ont coûté presque aussi cher qu’un bus direct et beaucoup d’énergie pour rien…

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply LaRoux 7 août 2014 at 13 h 14 min

    oh ce voucher de soleil :O

    • Reply Lili 7 août 2014 at 15 h 06 min

      🙂 J’ai au moins 500 photos de couchers de soleil d’Asie.

  • Reply u 7 août 2014 at 14 h 50 min

    Ah Kep… que de bons souvenirs ! Nous avons adoré l’île du Lapin, nous avons adoré parcourir la campagne en moto, nous avons adoré manger du crape au poivre, adoré boire un verre les pieds dans l’eau près du marché… bref nous avons adoré Kep !

    • Reply Lili 7 août 2014 at 15 h 05 min

      Lol ! Le Crabe au poivre de Kampot… Un délice 🙂
      C’est un endroit très agréable. Même si j’ai eu du mal avec la ville de Kep… tout en longueur… Pas très « accueillante » ce genre de ville.

  • Reply Jennifer 7 août 2014 at 21 h 25 min

    Oh! Je n’étais pas allée aux marais salants, car on m’a dit que ce n’était pas la saison, mais je suis contente d’en voir des photos!

  • Reply Lili 10 août 2014 at 10 h 34 min

    Ah bon il y a des saisons ? Bon, à priori, j’y étais à la bonne saison puisque j’ai vu les locaux ramasser le sel 🙂 C’est très joli à voir en tout cas.
    Bon dis-toi que si tu viens en France, tu peux aller en Camargue ou à côté de Nantes voir les marais salants 🙂

    • Reply Jennifer 10 août 2014 at 23 h 24 min

      Je t’avoue que je n’en sais rien, mais chaque personne à qui je demandais pour y aller me disait que c’était fermé « not season, not season » 😉

      • Reply Lili 11 août 2014 at 12 h 35 min

        Alors si les locaux le disaient, c’est que c’était vrai 😉

        • Reply Mylene 7 mai 2015 at 5 h 22 min

          Je ne sais pas s’il y a des saisons en tant que telle, mais lorsqu’il pleut beaucoup, ça dissout le sel accumulé donc rien à voir… Nous y sommes présentement et il n’y avait pas de monticule de sel, les champs étaient à peine blancs.. Decevant 🙁

          • Lili 7 mai 2015 at 19 h 19 min

            Ah mince ! Surtout que l’an dernier, j’y étais fin avril au Cambodge. Donc pas tant de différence que cela au niveau de la saison…
            J’ai eu de la chance alors car c’est sûr que ce ne doit pas être intéressant de voir les salières nues… 🙁

  • Reply LadyMilonguera 11 août 2014 at 21 h 39 min

    Très sympa ces paysages de marais salans… et un peu inattendus aussi…

  • Reply hippie chic 19 septembre 2014 at 20 h 00 min

    Comme tu-as dû te régaler avec le crabe au poivre, ton coucher de soleil sur les salants et magnifique !

  • Reply Lyse 7 décembre 2014 at 13 h 43 min

    Nous serons à Kep fin février 2015, premier voyage en Asie et au Cambodge. Aviez-vous pris le foutu comprimé-vaccin contre le paludisme? Certains sites disent que Kep est une région à risque mais j’ai de fort doutes. Qu’en penses-vous?

    • Reply Lili 8 décembre 2014 at 18 h 49 min

      Bonjour Lyse,
      Non je n’ai rien pris contre le palu. J’ai seulement fait les vaccins contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Perso, j’ai fait 6 mois de voyage. J’ai mis plein de produits anti-moustiques et je n’ai pas attrapé le palu. Mais j’ai eu la dengue (pas de vaccin à l’heure actuelle).
      Mais prendre ou ne pas prendre le traitement contre le palu, c’est une décision personnelle. J’ai décidé de ne pas en prendre à cause des effets secondaires.
      En février, c’est la saison sèche donc ça devrait aller côté moustique. Et si je me souviens bien, les moustiques sont plus dans les terres que sur le littoral. A vous de voir. Je ne veux pas influencer votre décision.

  • Reply Mylene 7 mai 2015 at 5 h 31 min

    Pour le poivre, nous sommes allé à Sathy’s field près de Kep et il y avait des guides français et anglais. C’est une ferme bio, il y a des volontaires de l’international qui y travaillent.

    Pour l’hôtel, je suis déçue du kepmandou… Loin de tout, pas d’eau dans la douche, pas de clim et les fans ne sont pas efficaces… Nous changeons d’hôtel aujourd’hui. Pour le prix, il y a moyen de trouver mieux!

    • Reply Lili 7 mai 2015 at 19 h 21 min

      Merci pour le nom de Sathy’s Field ! Ça peut servir aux lecteurs car moi, j’ai été déçu de n’avoir personne pour m’expliquer. Enfin l’ami qui était avec moi m’a un peu expliquer puisqu’il l’avait fait l’année d’avant mais c’est pas pareil qu’une personne qui connait vraiment le fonctionnement de la récolte du poivre.
      Pour le prix, je ne dirais pas le contraire… Et c’est vrai que c’était loin de tout mais franchement, à Kep, tout m’a paru loin de tout. Lol. J’ai préféré Kampot.
      Pour l’eau, je crois qu’ils fonctionnent avec l’eau récoltée par la pluie… Alors forcément… 🙁

  • Reply Jeremy 4 juin 2016 at 8 h 35 min

    Magnifiques photos pour pouvoir partager vos souvenirs !
    Dans le dernier commentaire pour parlez de Kampot, c’est bien la province que j’ai prefere.
    Je vous donne quelques noms comme Sathy’s pepper farm et http://www.sebanaguesthouse.com/ !

  • Reply voyage Vietnam Cambodge 13 juillet 2016 at 6 h 19 min

    Magnifique coucher de soleil et aussi sublimes endroit !

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer