Asie, Cambodge, Voyages

{Camboge} Kampot et son poivre

5 août 2014

Rond point Durian, Kampot, Cambodge

Après Phnom Penh, il était temps pour moi de rejoindre la côte littorale du Cambodge pour me rapprocher du Vietnam, ma prochaine destination. Si je ne tenais pas me rendre à Sihanoukville pour éviter les touristes et par manque de temps, je tenais à voir Kampot et Kep.

La ville de Kampot

Kampot est une ville de 40 000 habitant très mignonne avec quelques bâtiments d’architecture coloniale. Un petit tour dans Kampot vous permettra de voir l’ancienne prison, la maison du gouverneur et autres bâtiments de charme. La rue qui regroupe tous les restaurants est aussi agréable pour manger ou boire un verre. 

Kampot est, personnellement, mon petit coup de coeur côté ville au Cambodge. De petite taille et avec une jolie architecture, elle avait tout pour me plaire. J’avoue avoir trouvé la plupart des autres villes cambodgiennes (hormis Phnom Phen), sans âme et sans chaleur humaine. 

En louant un scooter, on peut aller voir des grottes et se balader dans les marais salants ou encore aller voir le parc du Bokor que je n’ai pas eu le temps de visiter. 

Kampot, Cambodge Kampot, Cambodge Maison coloniale, Kampot, Cambodge Maison coloniale, Kampot, Cambodge

  Kampot Cambodge Paysages Cambodge Paysages Cambodge

Le poivre de Kampot

La petite ville de Kampot est très connue pour son poivre, considéré comme l’un des meilleurs du monde ! Il ne serait vendu que dans les plus grands restaurants du monde, dont la plupart sont des restaurants français. Il a cependant failli disparaître sous le régime des Khmers Rouge… 

Certains fermiers cultivent le poivre de Kampot de façon biologique c’est à dire sans pesticides ni engrais chimiques. L’engrais naturel utilisé est à base de végétaux et de déchets de crabes. Le poivre de Kampot, plante grimpante, est cultivé sur des tuteurs en bois mort. De plus, afin de faciliter l’écoulement des eaux, les champs sont légèrement surélevés sur un terre-plein. (Source : Kambody)

Les poivres de Kampot proviennent tous du même fruit issu d’une liane : le poivrier « Piper Nigrum ». La couleur du poivre évolue selon la maturité du grain. 

On peut visiter la Farmlink pour en apprendre plus sur le poivre de Kampot et en acheter pour faire des cadeaux à ses grands-parents, par exemple. 

Poivre de Kampot Poivre de Kampot

Infos pratiques :

  • Où dormir : Il y a une multitude de Guesthouse à petits prix à Kampot. J’ai choisi la Orchid Guesthouse pour 7$. Ce sont de petites chambres ou de petits bungalows dans un joli jardin. Attention toutefois, j’ai partagé ma chambre avec un cafard… Ce qui ne veut pas dire qu’il y en a tout le temps.
  • Où manger : Je ne peux que vous conseiller le Epic Art Cafe qui offre une délicieuse cuisine occidentale et de très bons paninis pour ceux qui en ont marre du riz. De plus, cette ONG emploie des handicapés (notamment des personnes malentendantes) pour les aider à être le plus autonome possible. J’ai aussi mangé chez Captain Chim’s qui offre une délicieuse cuisine khmer traditionnelle avec des produits frais (s’ils n’ont pas de mangues, ils vont les chercher directement au marché pour vous préparer votre fruitshake, que dire de plus ?).

Captain Chim's Kampot Cambodge

  • Quitter la ville : Des bus vont bien sûr dans toutes les directions. Sachez que si vous vous rendez au Vietnam par la suite, il y a des bus locaux qui partent de Kampot pour Ha Tien. Mais ces bus ne s’arrêtent pas à Kep, qui ne propose que des bus pour touristes.


Enfant Cambodge
Enfant Cambodge Enfant Cambodge

Enfant Cambodge

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply LadyMilonguera 5 août 2014 at 10 h 30 min

    Il est vrai qu’avec ces petites maisons, le village semble plutôt mignon…

    • Reply Lili 5 août 2014 at 14 h 19 min

      🙂 En effet ! Il a plus de caractère que les autres petites villes que j’ai vues.

  • Reply Nicolas 5 août 2014 at 12 h 58 min

    Merci pour ces magnifiques photos, ça donne envie de partir au Cambodge et de goûter leur poivre 🙂

    • Reply Lili 5 août 2014 at 14 h 18 min

      Merci ! Le poivre de Kampot est vraiment très bon et très fort. Je ne connaissais pas avant d’y avoir mis les pieds… 😉
      Dommage qu’on ne puisse pas en trouver partout.

  • Reply Béné 5 août 2014 at 14 h 25 min

    Oh, chouette, nous n’avions pas pu nous rendre à Kampot lors de notre séjour au Cambodge par manque de temps donc ton article me permet de voir à quoi ressemble la ville !
    Dommage par contre que tu n’aies pas été à Sihanoukville, c’est en effet un peu touristique mais nous avons adoré malgré les préjugés (nous avons même prolongé notre séjour à Sihanoukville de 2 jours) 🙂

  • Reply hippie chic 19 septembre 2014 at 20 h 05 min

    De très jolis photos surtout celles des enfants ! j’aurais aimé trouver du poivre de kampot ici !

  • Reply Charlieandgrr 5 mars 2017 at 17 h 29 min

    J’ai moi aussi beaucoup aimé Kampot. Son ambiance et ses couleurs m’ont vraiment plu. J’ai visité Sihanoukville et tu as vraiment eu raison de ne pas y aller, j’ai été choqué par un tourisme sexuel en plein essor. Je suis d’ailleurs vite partie, pour Kampot! Niveau ambiance, j’ai aussi beaucoup aimé Battambang plus au nord ouest du pays.
    Kampot et Kep restent néanmoins les 2 villes chouchoutes de mon périple.

    🙂

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 9 mars 2017 at 9 h 53 min

      J’ai beaucoup aimé Kampot et Kep aussi 🙂
      Deux petites villes toutes mignonnes et agréables.
      Battambang était très calme quand j’y étais car c’était le nouvel an donc je n’ai pas vraiment profité. Mais la ville semble chouette.
      J’ai, à mon grand étonnement, adoré Siem Reap ! Un peu bizarre car la ville est ultra touristique et que ce n’est pas mon genre. Mais l’ambiance était sympa quand même. Et je crois qu’après un mois au Laos, ça faisait du bien de retrouver quelques facilités et de me faire masser.

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer