Canada, Voyages

Les Maritimes #3 : L’Île du Prince Edouard et la maison aux Pignons Verts

11 novembre 2013

la maison aux pignons verts

Après la Baie de Fundy et Kings Landing, je vous invite sur l’Île-du-Prince Édouard faire un petit tour à la maison aux pignons verts. Je suis persuadée que certaines (certains?) d’entre vous connaissent l’histoire de Anne Shirley qui était diffusée sur M6 sous le nom du Bonheur au bout du chemin presque tous les ans (et qui est peut-être encore diffusée chaque année à Noël d’ailleurs). L’histoire est adaptée du roman de Lucy Maud Montgomery, véritable best-seller qui engendre une multitude de produits dérivés et qui doit générer une grosse partie du flux touristique de l’Île à en juger le nombre d’activités liées à Anne : parcours en calèche sur les traces de la rouquine, comédie musicale, villégiature qui reconstitue le village d’Avonlea où se déroule l’histoire, timbres postes à effigie d’Anne, calendrier, etc.

Pour celles (et ceux) qui ne connaissent pas l’histoire tirée du roman de Lucy Maud Montgomery : Anne est une petite orpheline adoptée par Matthew et Marilla, tous deux frères et sœurs. Anne est une rêveuse dotée d’une imagination débordante. Si le film reste un peu cul-cul la praline, on s’attache rapidement à la jeune fille qui subit les moqueries de ses camarades à cause de ses cheveux roux, tombe en amour avec le beau Gilbert et trouve son âme sœur en la personne de Diana. On suit ses péripéties de son adolescence à sa vie d’adulte, lorsqu’elle réalise son rêve de devenir enseignante. En même temps, on découvre les magnifiques paysages de ♥ l’Île-du-Prince-Édouard ♥.

Malheureusement, dame météo avait décidé de bouder lors de ma venue sur l’Île et a donc décidé de verser quelques seaux d’eau un peu partout ! Résultat  : ciel gris, paysages fades et un appareil photo qui a failli mourir noyer (OK ! J’exagère).

Revenons donc à la maison aux pignons verts ! Vous le savez, j’adore les reconstitutions historiques. Et bien j’adore également tout ce qui touche à mes films préférés ! Pas que Anne et la maison aux pignons verts soit mon film favori, mais il a tout de même marqué ma jeunesse au même titre que La petite maison dans la prairie ! Oui… vous pouvez rire ! J’assume ! 😉

La maison aux pignons verts est du même acabit que Kings Landing. La reconstitution de la décoration de l’époque va jusque dans les petits détails : robe laissée sur une chaise, service à thé sur la table, moules à muffins sur le comptoir de la cuisine, pommes dans un saladier… La visite est courte mais on peut se promener autour de la maison dans la petite forêt et aller jusqu’à la maison où a grandi Lucy Maud Montgomery. On ne peut pas visiter la maison mais une dame toute gentille vous racontera l’histoire de la romancière et du domaine sur lequel elle vit.

J’ai déjà oublié le prix, mais il me semble que c’était autour de 12$ pour visiter la maison d’Anne et la maison où a grandi l’auteur, tout prêt des Pignons Verts, à Cavendish.

la maison aux pignons verts

la maison aux pignons verts
la maison aux pignons verts
la maison aux pignons verts
pignons verts cuisine

la maison aux pignons verts

la maison aux pignons verts

Pour ceux et celles qui sont fanatiques d’Anne Shirley, on peut aussi visiter le village d’Avonlea qui a été reconstitué avec des personnes déguisées, des animations, etc. afin de se retrouver dans l’univers des films et des romans ! La visite coûte 22$ en juillet et août, elle est gratuite en septembre. Je ne peux pas vous dire si cela vaut le coût ou pas… je ne l’ai pas fait.

Autour de Cavendish, on peut se promener sur les belles plages de sable blanc pour admirer les falaises de terres rouges. Idéal pour faire une pause et respirer l’air marin en toute quiétude. Mais je ne suis pas sûre que cela soit si calme en été… Quand je vois le nombre de camping et de cottages à louer, cela laisse supposer que l’Île doit voir sa population multiplier par dix en été… et donc que les plages doivent être un peu plus bondées…

plage ile du prince edouard

la maison aux pignons verts

la maison aux pignons verts

la maison aux pignons verts

la maison aux pignons verts

 

 

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply escapadesamoureuses 11 novembre 2013 at 17 h 38 min

    C’est en allant aux îles de la madeleine que nous avons fait une halte sur l’île du prince Edouard. J’ai apprécié l’ambiance mi-britannique mi française mi américaine. Je me suis tout simplement sentie bien dans cet environnement.

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 11 novembre 2013 at 18 h 03 min

      Pareil ! L’ambiance est si paisible… On est loin des grosses villes oppressantes.
      Et puis les paysages donnent un petit air de vacances 🙂

  • Reply chapeau louchio 12 novembre 2013 at 7 h 04 min

    Quel joli voyage j’aimerais beaucoup visiter ses endroits, Merci pour la balade j’adore ses reconstructions de la vie d’autrefois, et tu as raison d’assumer « la petite maison dans la prairie cela à bercer l’enfance de beaucoup

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 12 novembre 2013 at 9 h 51 min

      Pour la maison aux pignons verts, c’est une maison qui existait déjà pendant l’écriture du roman et qui a inspiré l’auteur. Elle a donc servi de décor pour le film et a été réaménagée pour ressembler au film du coup.
      C’est vraiment un mélange de réalité et de fiction. Et c’est très chouette à visiter !

  • Reply http://www.lillorenner.com 13 novembre 2013 at 15 h 01 min

    Je vous remercie pour le partage de cet article mais aussi pour toutes ces photos. Vous m’avez fait voyager un court instant.
    J’aimerais bien visiter cette île qui a l’air tellement paisible.
    A bientôt

  • Reply lamarylou 21 novembre 2013 at 6 h 24 min

    Je reste assez mitigée sur l’ambiance dégagée par ces photos.
    Les photos en elles même sont très belles c’est un fait. Les paysages sont très beaux et l’intérieur de la maison est de très bon goût. Mais ca manque de vie. On dirait une petit île où les gens auraient disparues mystérieusement il y a plusieurs mois ou années. Un malédiction aurait frappée le village ….

    • Reply liliaupaysdesmerveilles 21 novembre 2013 at 9 h 20 min

      Plus personne n’habite cette maison. C’est devenu une sorte de musée en mémoire au personne du roman d’Anne et la maison au Pignons Verts. D’où ce sentiment peut-être de manque de vie.

  • Reply Chloé 11 décembre 2013 at 9 h 47 min

    Oh Anne aux Pignons Verts! Que de souvenirs! Ca me donne envie de revoir ce film <3

  • Reply Kantu - Birds & Bicycles 18 novembre 2014 at 14 h 01 min

    Quel décor a cette maison! 🙂 J’adore. Et l’ambiance de l’île sous la pluie ne manque pas de charme non plus… Cela la rend plus sauvage j’imagine!

    • Reply Lili 20 novembre 2014 at 11 h 52 min

      C’est pas faux ! La pluie et les nuages donnent une atmosphère particulière à l’Île du Prince Edouard… Même si j’aurai aimé un peu plus de soleil pour profiter des paysages et faire une balade à vélo comme c’était prévu 🙂

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer