Asie, Indonésie, Voyages

{Indonésie} Un paradis nommé Gili Air

24 novembre 2014

Indonésie, Gili Air, Plage

Après notre trek au Rinjani, mon amie et moi sommes parties en direction de Gili Air, une des trois îles situées au nord-ouest de Lombok. On les appelle à tort les îles Gili. Or, “Gili” signifie “île” en sasak, langue du groupe ethnique le plus important de Lombok.

Indonésie, Gili Air, Plage

Les Gili ou comment se sentir dans une bulle

Nous avions hésité entre Gili Trawangan, –  Si tu veux être un It Traveller, tu diras Gili T. – Gili Meno et Gili Air. La première étant connue pour faire la fête (même si les témoignages prouvent que l’île est plutôt calme), la seconde pour être la plus sauvage et la moins touristique, enfin, la troisième est un mélange des deux autres. Nous avons donc jeté notre dévolu sur Gili Air pour nous reposer quelques jours.

Indonésie, Gili Air, Plage Indonésie, Gili Air, Plage

Indonésie, Gili Air, Plage Indonésie, Gili Air, Plage

Les Gili ont aussi la réputation d’attirer les voyageurs en quête de robinsonade par ses petites cabanes en guise d’hôtel. Il fut un temps où cela était peut-être vrai. Toutefois, aujourd’hui, les hôtels de Gili Air sont, pour la plupart, des chambres “en dur”, dont certaines sont stylisées pour leur donner un air de petite “hutte” avec toit de paille. C’est mignon. Mais les vraies cabanes en bois du genre Robinson Crusoe telles que je les ai vues au Laos dans les 4 000 Îles sont uniquement dans le nord de Gili Air.

Indonésie, Gili Air, All you need is love Indonésie, Gili Air, Nulle part ailleurs Indonésie, Gili Air, hotel

Gili Air reste une oasis de paix malgré tout : pas de grands complexes hôteliers. Pas de voiture ni de scooter : ici, on se déplace à vélo ou en charrette à cheval. Il en est de même pour Gili Trawangan et Gili Meno. Un arrêté local a interdit les véhicules à moteur sur les Gili, pour le plus grand bonheur des tympans des touristes (et des locaux).

Indonésie, Gili Air Indonésie, Gili Air, Maison Sasak mushroom-gili

Côté pratique

Côté restauration, comme dans tout site touristique qui se respecte, les prix flambent près de la plage et la cuisine est juste “correcte”. Cela dit, on y mange du très bon poisson pour un prix raisonnable (comparé à la France). Mieux vaut se perdre dans les petites rues du centre de l’île pour trouver un Warung proposant de