Afrique du Sud, Voyages

{ Afrique du Sud } Dans les montagnes du Drakensberg

7 février 2017

Le Drakenberg - Randonnée - Sentinel Trail

Après une visite express de Cape Town, je vous emmène dans les majestueuses montagnes du Drakensberg, et plus précisément dans le Royal Natal National Park, dans la partie nord. Surnommé « montagnes du dragon » par les Afrikaners, le Drakensberg forme une sorte de remparts, frontière naturelle avec le Lesotho.

De Cape Town au Drakensberg en passant par Durban

Nous sommes partis très tôt de Cape Town afin de prendre un avion pour Durban et  rejoindre le Drakensberg. Deux petites heures plus tard, nous avons récupéré notre seconde voiture de location : un SUV ! Un petit caprice qui coûte un peu cher, mais qui nous permettra d’explorer le Lesotho.

Nous devions arriver impérativement avant 18 h à l’entrée du Royal Natal National Park sous peine de devoir faire demi-tour et dormir ailleurs. Manque de chance, les travaux s’accumulent sur la route et cela n’avance pas bien vite. De plus, nous qui étions déjà légèrement « à la bourre » sur le timing ! Plus on s’éloignait de Durban et plus le trafic est devenu fluide. Ce qui nous a permis d’accélérer la cadence pour arriver à… 17 h 45 à l’entrée du parc. Heureusement qu’il y a peu de radars en Afrique du Sud ou qu’ils ne fonctionnent pas !

Le camping se trouve au cœur des montagnes du Drakensberg, à une vingtaine de minutes de l’entrée du Royal Natal National Park. Il y a de quoi faire la vaisselle et des sanitaires plutôt propres. On remarque aussitôt les campeurs sud-africains qui sont entièrement équipés. Cela me rappelle l’Australie. Le camping, c’est comme le barbecue, c’est une religion ici !

Juste avant de dormir, mon chéri me dit : « Tu entends ? »

« Ben quoi ? Il n’y a aucun bruit !! »

« C’est ça… »

Et ça fait tellement de bien !

Randonnée dans les gorges du Royal Natal National Park

Le lendemain, nous nous sommes réveillés tôt pour aller faire notre première randonnée. En réalité, ce jour-là, nous devions faire le Sentinel Trail. Sauf que je me suis trompée… Le début de cette randonnée est à l’extérieur du parc, à plus d’une heure de route. Oups ! Tant pis, nous la ferions le lendemain. Nous nous échauffons donc avec une randonnée facile et agréable au cœur des gorges du Royal Natal National Park. Nous apercevons au loin l’amphithéâtre sur lequel nous serions le lendemain.

La pauvre petite carte que nous a donnée la dame de l’accueil n’est pas ultra claire et on ne sait pas trop à quel moment nous devons faire demi-tour… Nous avons donc continué jusqu’à prendre une échelle pour grimper vers un autre chemin constitué de chaînes et de pics plantés dans la roche pour nous aider à avancer.

Vue sur le sommet du Sentinel Trek

Vue sur le Drakensberg

Randonnée dans le Royal Natal National Park.JPG 2

Randonnée dans le Royal Natal National Park

Randonnée dans les gorges du Royal Natal National Park

Randonnée dans les gorges du Royal Natal National Park

Amphitheatre Royal Natal National Park

Amphitheatre Royal Natal National Park 2

Le Sentinel Trail

En lisant quelques blogs, j’ai eu un coup de cœur pour cette randonnée, la vue du haut de l’amphithéâtre et ses échelles à escalader pour arriver au sommet. Considérée comme difficile, il faut entre 5 et 8 h pour faire l’aller-retour, selon votre niveau. Je crois que cela nous a pris 6 h en prenant notre temps et je ne suis pas une grande sportive.

Pour rejoindre le départ du Sentinel Trail, il faut sortir de la route pour prendre une piste. Nous croisons un hôtel avant de trouver le poste de « Ranger » où nous signons le registre avant de nous élancer vers le sommet. La randonnée commence par un sentier qui zigzague sur la montagne. Rien de difficile physiquement jusque-là. Le dénivelé est faible à vrai dire. Puis nous passons de l’autre côté de la montagne.

Le chemin doit faire 50 à 60 cm de large. D’un côté, la paroi de la montagne et de l’autre, le vide ! Comme j’ai le vertige, j’évitais de regarder en bas. On commence à grimper petit à petit avant d’arriver à ces fameuses échelles ! Il y en a deux à la suite. Je ne sais pas combien de mètres on escalade avec elles et je ne veux pas le savoir. Évidemment, il n’y a aucune protection, sinon, ce ne serait pas drôle.

Une fois arrivés au sommet, nous tombons sur un groupe qui lui, s’apprête à redescendre. Le guide nous explique le chemin jusqu’à la vue et nous dit de ne pas nous perdre. Autour de nous, tout est plat et aride. Il reste quelques blocs de neige éparpillés sur la terre. Nous suivons le petit ruisseau avant d’arriver au point de vu : un panorama spectaculaire sur le Drakensberg et la vallée. Aucun mot et aucune image ne pourrait décrire la beauté de ce paysage naturel et brut.

Cette randonnée restera gravée dans ma mémoire parmi les plus belles que j’ai eu l’occasion de faire, au même titre que le mont Rinjani en Indonésie et Craddle Mountain en Tasmanie.

Debut Randonnee Sentinel Trail

Sentinel Trail Royal Natal National Park

Echelles Sentinel Trail

Echelle Sentinel trail

Plateau Sentinel Trail

Amphithéâtre Drakensberg

Amphitheatre Royal Natal National Park Vue

Amphitheatre Royal Natal National Park Vue 2

Panorama Amphitheatre Drakensberg

Panorama Drakensberg

Infos Pratique :

  • La plupart des campings en Afrique du Sud peuvent être réservé sur le site de KZN Wildlife. Comme nous étions là en basse saison, nous n’avons pas eu besoin de réserver. Nous avons dormi au Mahai Camp.
  • Le Sentinel Trail est à plus d’une heure de route de l’entrée du Royal Natal National Park. Vous pouvez certainement dormir plus près. Les auberges de jeunesse proposent des tours organisés. Mais sincèrement, elle se fait très bien sans guide.
  • Prévoyez à manger car il n’y a rien dans le camping pour se ravitailler.
  • Le Mahai coûte environ 8 € la nuit pour deux personnes et la Sentinel Trail nous a coûté environ 15€ pour deux.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Kenza 7 février 2017 at 10 h 55 min

    J’ai eu des frissons en voyant l’échelle !! Ca donne envie en tous cas.

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 8 février 2017 at 5 h 51 min

      Quand j’ai vu l’échelle en photo, je me suis dit que c’était une super randonnée et que je voulais absolument la faire même si j’ai le vertige. Une fois devant l’échelle, je faisais moins la maline.
      Là, sur les photos qu’on voit, j’avais pas mon sac à dos car on a fait les photos une fois descendus (on avait oublié à l’aller). Mais avec le poids du sac … tu te dis qu’il faut pas te rater… ^^

  • Reply Vincent 11 février 2017 at 21 h 21 min

    C’est vrai que ca à l’air assez flippant! Je ne sais pas si j’aurais pu faire cette rando, j’ai beaucoup trop le vertige!

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 12 février 2017 at 12 h 59 min

      Salut Vincent ! Et bien j’ai pas mal le vertige mais je me suis motivée pour grimper ces échelles quand même car je savais que ça valait le coup. Je ne regardai pas en bas !!! Le plus dur a été de redescendre je trouve…

  • Reply {Afrique du Sud} Oublier le temps au Lesotho - The Daydreameuse - Blog Voyage & LifestyleThe Daydreameuse – Blog Voyage & Lifestyle 14 février 2017 at 11 h 35 min

    […] dans le Royal Natal National Park, il était temps découvrir ce qui se cachait derrière les montagnes énormes du Drakensberg : le […]

  • Reply L'outdoor, les filles & le web: Février - Un trek Une fille 24 février 2017 at 8 h 30 min

    […] Découvrir des paysages de dingues en Afrique du Sud grâce aux randos d’Aurélie. […]

  • Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer