Voyage - Conseils pratiques, Voyages

Retard et annulation de vol… ou la lutte pour se faire indemniser

28 avril 2015

Vol annulé ou retardé, que faire ?

Le jour mon avion pour la France a été annulé

Il y a un an et demi, je devais prendre un vol Montréal-Paris via Corsair pour une semaine de vacances afin de célébrer le baby shower de ma petite sœur, mes 30 ans et le mariage d’une très bonne amie. Manque de chance, mon avion a été annulé (retardé dans la version officielle de Corsair) et reporté au lendemain. Imaginez mon désarroi en apprenant la nouvelle à mon arrivée à l’aéroport. Et pour cause : je ratais le baby shower et mon propre anniversaire. Heureusement, je me suis consolée au mariage somptueux de mon amie, qui était la raison principale de ma venue en France.

Comme quoi un petit « retard de 24 h » peut vraiment gâcher une partie de vos vacances. (Ne parlons pas de ceux qui ont raté leur correspondance.)

Concrètement, que fait la compagnie d’avion ?

Cela varie certainement d’une compagnie à une autre… Avec Corsair, j’ai simplement reçu une petite lettre à la sortie de l’avion expliquant les raisons de ce « retard de 24 h » à donner aux employeurs, assurance ou autre.

Mon premier réflexe fut de demander une indemnisation à Corsair par courrier à mon retour à Montréal. Après deux lettres recommandées, la compagnie me propose 200 € en bon d’achat valable un an ou 100 € par virement. Ne comptant pas réellement voyager avec eux (de sitôt), j’ai choisi la seconde option.

Nos droits

J’étais fortement agacée puisqu’après plusieurs recherches sur Internet, j’ai trouvé des informations sur nos droits en cas de retard ou d’annulation de vol. Éléments que j’ai indiqués dans mon dernier courrier adressé à Corsair, sans succès.

La législation européenne prévoie des dédommagements pouvant aller jusqu’à 600 € en cas de vol retardé, annulé ou réacheminé ! Le montant dépend de la distance du vol et du temps de retard :

  • 250 € pour des vols de moins de 1 500 km avec un retard de plus de 2 h
  • 400 € pour des vols entre 1 500 km et 3 500 km avec un retard de plus de 3 h
  • 600 € pour des vols de plus de 3 500 km et avec un retard de plus de 4 h

Si la compagnie est en mesure de vous proposer un autre vol, l’indemnité est réduite de 50 % à condition que vous arriviez :

  • Dans les 2 h avant votre heure d’arrivée prévue initialement pour les vols de moins de 1 500 km
  • Dans les 3 h avant votre heure d’arrivée prévue initialement pour les vols entre 1 500 km et 3500 km
  • Dans les 4 h avant votre heure d’arrivée prévue initialement pour les vols de plus de 3 500 km

C’est bon à savoir non ?

Faire appel à des entreprises spécialisées en indemnisation de retard ou annulation de vol

Après quelques recherches sur les recours possibles, je suis tombée sur un article parlant de ce type d’entreprises. J’ai décidé de passer par Flightright qui propose de prendre en charge les procédures en échange de 25 % de la somme récupérée. Le site commence par vous demander quelques informations sur le retard ou l’annulation de votre vol et les documents pour faire office de preuves. À la suite de quoi Flightright vous indique le montant de l’indemnisation auquel vous pouvez prétendre et le montant de leurs frais. À vous de voir si cela vaut le coup compte tenu du remboursement. Dans mon cas, bien qu’ayant reçu 100 €, je pouvais prétendre à plus et en tenant compte de frais pour Flighright, je peux espérer recevoir 350 €. Ce qui n’est pas négligeable.

J’ai commencé ces démarches fin octobre 2014 (pour un vol qui date de septembre 2013)… et j’attends toujours que mon « cas » soit traité. Flighright m’a envoyé plusieurs emails pour me tenir au courant de son avancement. Puisque la compagnie n’a pas versé l’argent à la première requête, la procédure continue devant le tribunal. Le temps d’attente est apparemment très long. Affaire à suivre…

Vol annulé ou retardé, que faire ? Quelles démarches ? Quelle indemnisation a-t-on droit ?

Se débrouiller seul

Vous pouvez également faire ses démarches par vous-même en faisant appel à la Cour des petites créances. Mais si comme moi, vous n’aimez pas la paperasse, autant passer par des professionnels. Personnellement, j’ai bien vu que malgré plusieurs courriers et emails adressés à Corsair, je ne faisais pas le poids.

Avez-vous été dans cette situation et comment ça s’est terminé pour vous ?

Mise à jour du 13 juin 2016

Suite à un oubli de ma part, je n’ai jamais mis à jour cet article pour faire un suivi de mon aventure avec Flightright. Ce à quoi je remédie aujourd’hui suite à un commentaire.

Sachez qu’après 10 mois d’attente suite à l’ouverture de mon dossier avec Flightright, j’ai reçu une indemnisation de 350€ ! Si on récapitule… Corsair aurait du me verser la somme de 600€ dès le début selon les critères que j’ai évoqué précédemment. J’ai eu droit à 100€ (ou j’aurais pu avoir 200€ en bon d’achat) par Corsair. Il me restait donc 500€ à recevoir moins la commission de Flightright (25% + TVA), soit  150€ . J’ai donc récupéré au total 450€. Je ne peux que remercier Flightright sans qui je n’aurais reçu que 100€. Je trouve le pourcentage de leur commission raisonnable quand on se rend compte de la lutte à mener pour récupérer son indemnisation face aux compagnies d’avion. Donc merci mille fois à Flightright. 

Récapitulatif de la procédure avec Flightright : 

  • 28 octobre 2014 : ouverture de mon dossier
  • 30 octobre 2014 : envoi des pièces justificatives par email
  • Entre le 13 novembre et de 12 décembre 2014 : J’ai reçu 4 mails de la part de Flighright pour m’informer de l’avancement de mon dossier et du fait que Corsair ne répondait pas à leur demande.
  • 22 juin 2015 : Je reçois un email pour mandater un avocat. Il s’agit de la dernière étape avant d’être assigner en justice. Étape qui pousse les compagnies à payer apparemment…
  • 17 août 2015 : Je reçois un email pour m’indiquer que Corsair a payé et que Flightright va m’envoyer 350€.

Crédits photo 1

You Might Also Like

22 Comments

  • Reply marlene 28 avril 2015 at 13 h 57 min

    Si j’avais su !
    J’ai eu un soucis de vol pendant un voyage avec plusieurs vols. Mon retour en France a été décalé d’un jour. Je n’ai pas été contacté par la compagnie pour m’indiquer ce changement…
    Je suis donc restée un jour de plus, ce qui est en soit sympa mais qui coûte aussi plus cher… J’ai du payer une nuit d’hôtel de plus et mes repas (c’était la fin du voyage donc j’étais serré). J’ai juste réussi à me faire rembourser mes frais supplémentaires via l’assurance de ma carte bancaire.
    Merci pour cet article en tout cas, c’est bon à savoir !

    • Reply Lili 29 avril 2015 at 11 h 12 min

      Tu as du payer une nuit d’hôtel ? C’est fou ça. Moi, je suis rentrée chez moi en attendant mon vol mais j’aurai pu accepter de rester l’hôtel et manger tout frais payé par Corsair (le minimum pour eux qui étaient en voyage). Je ne sais pas à quel point les carte bancaire rembourse pour ce genre de problème (genre les cartes Gold ou Visa Premier).

  • Reply Les Bazos 29 avril 2015 at 2 h 06 min

    Hyper intéressant ton article ! C’est vrai que quand on est dans le cas, on ne sait pas vraiment quoi faire et je pense que la peur de la paperasse et du délai nous fait tout laisser tomber…

    • Reply Lili 29 avril 2015 at 11 h 07 min

      La preuve ! Ça m’a pris plusieurs mois pour avoir une indemnisation de Corsair (avec plusieurs courriers). Et maintenant, avec Flighright, ça fait déjà plusieurs mois et je ne sais pas quand ça va se terminer… Alors imagine toute seule, c’est impossible ou alors il faut être une acharnée (et comprendre tous les détails de lois et les combines). Je pense aussi que certaines compagnies (les non low costs) indemnisent plus facilement…

  • Reply julie 29 avril 2015 at 14 h 18 min

    Très utile cet article ! C’est vrai que l’on est pas assez au courant de nos droits dans de telles circonstances !

    • Reply Lili 29 avril 2015 at 17 h 43 min

      Et les compagnies se gardent bien de te dire tes droits… De toutes manières, je n’ai même pas l’assurance d’être remboursée. Mais je croise les doigts ^^

  • Reply olivier 29 avril 2015 at 16 h 45 min

    C’est un article super intéressant. J’ai de la chance, cela ne m’est jamais arrivé !

    • Reply Lili 29 avril 2015 at 17 h 43 min

      Je pensais pas que ça m’arriverait un jour ! Et surtout pas la seule fois où je pars uniquement une semaine en vacances (pour 3 semaines… je dis pas… c’est moins agaçant)

  • Reply TopMoDe 1 juin 2015 at 18 h 16 min

    Hé oui…. 🙁 Quand ça nous arrive c’est vraiment pas marrant…

  • Reply Taste reunion 10 septembre 2015 at 9 h 36 min

    Très intéressant, ça va en servir plus d’un ! Allez, je partage sur les réseaux sociaux !

    • Reply Lili 20 septembre 2015 at 19 h 44 min

      C’st gentil !!! merci !!! D’ailleurs, il faut que je mette mon article à jour car j’ai reçu l’indemnisation grâce à Flightright !

  • Reply Elizoui 12 juin 2016 at 4 h 13 min

    Bonjour lili je viens de voir ton article . Je viens de subir la même chose que toi. Quelle indemnisation as tu eu au final ??

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 13 juin 2016 at 12 h 43 min

      Bonjour ! Alors au bout de 10 mois environ après l’ouverture du dossier… J’ai reçu 350€ (en gros, 450€ moins les frais de l’organisme). Donc je suis totalement satisfaite de leurs services car ils m’ont permis de recevoir l’indemnisation que j’aurai du avoir dès le début (moins leur frais… mais franchement, je préfère ça que rien du tout et ils sont très pro).
      Si tu es dans la même situation que j’ai été, je te conseille de voir par toi-même avec des courriers si tu peux avoir quelque chose de la compagnie d’avion. Et si ils ne te donnent rien (ou un truc minuscule), passe par ce type d’organisme. Cela prend du temps car ils rassemblent plusieurs dossiers, mais c’est tout de même super efficace 🙂

  • Reply Florimond Le Goff 17 octobre 2016 at 10 h 18 min

    de même cette année, j’ai eu le cas pour aller à montréal avec 24H de retard. De retour en France, j’ai fait des recherches et je suis tombé sur un site expliquant les lois, j’ai fait un copier/coller dans un email, sans passer par des lettres recommandées, j’ai eu une réponsede la part de Corsair dans la journée me disant que j’avais droit à un avoir de 600€ pour un an ou 300€ en cash (façon de parler). Je voulais savoir comment faire pour récupérer les 600€ direct?

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 17 octobre 2016 at 10 h 50 min

      Oh mais tu as eu de la chance. Corsair t’a proposé plus qu’à moi ! Je suis jalouse 😉 C’était 200€ en bon d’achat ou 100€ en cash. Et en plus, ils ont répondu rapidement. Ca a pris des plombes pour moi. Ils ont peut-être améliorer leur service client…
      Je suis passée par la société dont je parle dans cet article. C’est la seule solution que j’ai trouvé. 🙁

  • Reply Caroline Albu 18 décembre 2016 at 15 h 19 min

    Bonjour,
    il m’est arrivée la même chose là récemment. .. mon avion à été reporté au lendemain matin. Alors que j’avais choisi un vol de nuit car c’était pour partir sur l’île Maurice avec mes 2 enfants (dont un bébé 2 ans).
    Du coup, ils nous ont proposé la nuit d’hôtel et les repas. La nuit à été catastrophique car bébé ne dort pas. .. le lendemain matin, le vol était initialement prevu pour 9h30 et arrivée vers 23h30, donc Corsair nous avait réservé un taxi a l’arrivée pour notre transfert : aéroport location . MAIS, car il y a un gros mais, l’avion a pris du retard, il est partie vers 11h40 ( au lieu de 9h30), pour arriver vers 2h00 du mat…. et bien sûr le taxi n’était plus la… on a dû en choper un à nos frais. ..
    Mais question : pouvons nous cumuler le remboursement de Corsair + celle du site « flighright » + celle de la visa 1er. ?
    Merci pour votre réponse

    • Reply Aurélie - The Daydreameuse 20 décembre 2016 at 10 h 55 min

      Bonjour,
      Non, il est totalement impossible de cumuler les remboursements de Corsair + Flightright + Visa (et cela me paraît normal…). Flightright m’a d’ailleurs demandé si j’avais déjà reçu une compensation de Corsair. Ce qui me parait logique. C’est déjà bien d’avoir son billet remboursé, non ?

      • Reply Elise 23 décembre 2016 at 1 h 37 min

        Bonne nouvelle à vous annoncer !
        Apres 6 mois de procédure nous avons eu gain de cause.
        Nous sommes passes par les etapes suivantes :
        -demande d indeminsation sur le site de réclamation de corsair> corsair a proposé 300€ cash par tete ou 600€ d avoir par tete.
        -reclamation sur sav.flights qui va contacter corsair> pas de news de la compagnie aerienne
        – réclamation via MTV le médiateur de tourisme > le virement de corsair sur notre compte aujourdhui de 600€/ passager. (Mon fils mon conjoint et moi même )
        Toute cette procedure ne ma rien coûté. A part 2 recommandés.
        Nous remercions Sav flights et MTV pour leur aide.
        Il ne faut jamais rien lacher

        • Reply Aurélie - The Daydreameuse 23 décembre 2016 at 10 h 31 min

          Merci pour ton retour d’expérience. Sav Flight ne prend même pas de commission pour les démarches ?
          Corsair a voulu être plus généreux avec toi qu’avec moi. Ils me proposaient beaucoup moins, même en Bon de billet d’avion !
          Bonne nouvelle pour toi en tout cas ! Tu as bien raison : il ne faut pas lâcher !!! Surtout que ça permet de se repayer un petit billet d’avion derrière 🙂
          Ça a pris combien de temps au final pour que vous soyez remboursés tous les trois ?

      • Reply Caro 23 décembre 2016 at 15 h 05 min

        Bonjour,
        Désolé, mais si Corsair me fait une proposition de 100€ . C’est pas ce que j’appelle avoir son billet de remboursé.
        J’ai envoyé ma demande à Corsair, j’attends leur réponse.

      • Reply Caro 28 décembre 2016 at 17 h 49 min

        Bonjour,
        J’ai demandé un remboursement à Visa et à la société d’indemnisation des vols retardés. Résultat : 600€ par billet (nous sommes 4), et 400€ pour nous 4 par visa.
        Et tous ça sans frais

        • Reply Aurélie - The Daydreameuse 29 décembre 2016 at 17 h 45 min

          Salut !
          Excuse-moi, c’est moi qui ait mal compris ton message. Tu peux bien sûr cumuler si Corsair ne te reverse pas le montant. C’est sur que 100 euros… c’est rien de tout (et c’est pour ça que je me suis tournée vers un organisme professionnel – pas en de lutter contre Corsair toute ma vie).
          Mais si je comprends bien, tu as eu 600 + 400 grâce à la société d’indemnisation et par Visa ? Je ne pensais pas qu’on pouvait cumuler les deux à vrai dire. C’est bon à savoir. Combien vous ont compter les billets d’avion sans indiscrétion ? C’est une Visa Premier que tu as ? (c’est bien de prendre les infos… vu le nombre de retard d’avion).

    Laisser un commentaire

    Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer