Ouest Américain, USA, Voyages

2 février 2021

Découvrir Zion National Park pour faire la randonnée de l'Angles Landing Trail lors d'un road trip aux USA.

Seulement 75 miles séparent Zion National Park de Bryce Canyon National Park ! Un trajet court parfait après notre grosse matinée à crapahuter au milieu des Hoodoos de Bryce Canyon. Nous voilà donc partis pour un nouveau parc aux paysages enchanteurs où j’aurais aimé passer quelques jours. Si seulement nous avions eu 3 mois pour ce road trip à la place de ces 3 petites semaines !!! (émoji soupir…)

Déclaré parc national en 1919, Zion National Park est le plus ancien de l’Utah et le troisième parc national le plus visité des États-Unis ! Il est également considéré comme l’un des plus beaux de l’Ouest américain.

Ce dernier est bien plus « vert » que Bryce Canyon ou Arches. Côté palette de couleurs, vous pourrez observer un joli dégradé de blanc, de rose et d’orangé. Il paraîtrait que lorsque les mormons ont découvert Zion, ils ont cru découvrir le paradis sur terre ! (source : Authentik Canada)

Découvrir les beaux paysages de Zion National Park pendant son road trip dans l'Ouest américain.

L’Angels Landing Trail : la randonnée phare de Zion National Park

Admirer le panorama sur Zion tout en haut de l'Angels Landing Trail

Si vous n’avez le temps de faire qu’une seule et unique randonnée, c’est bien l’Angels Landing Trail ! Elle fait partie des randonnées plus dangereuses du monde, mais demeure incontestablement l’une des plus belles. Vous pourrez l’emprunter en descendant au parking « The Grotoo », depuis la navette.

L’Angels Landing Trail ne fait « que » 8,7 kilomètres pour un dénivelé positif de 450 mètres. Le chemin de départ ne présente pas de difficultés particulières. Néanmoins, vous aurez besoin de tout votre souffle. Elle débute par un sentier tout plat qui longe la Virgin River avant de se poursuivre par un sentier bétonné qui grimpe sévère ! Une fois en haut de la falaise, on s’engouffre dans un canyon avant de zigzaguer dans les Walter’s Wiggles. Lorsqu’on arrive au Scout Lookout, c’est le moment de dégainer l’appareil photo ou de faire une pause pique-nique pour profiter du panorama !

Enfin, on arrive sur la partie critique : il ne reste plus que quelques centaines de mètres pour atteindre le bout de l’Angels landing trail. À l’aller, nous avons eu de la chance : le chemin est pour nous ! Au retour, c’était l’autoroute du randonneur (et l’enfer par la même occasion). On se retrouve à flanc de falaise sur un sentier riquiqui, à se tenir à une chaîne, à moitié suspendu dans le vide. J’exagère à peine ! Je ne regardais que mes pieds pour ne pas regarder le vide et être paralysée par mon vertige. Heureusement, au « sommet », une belle récompense nous attendait !

Se faire quelques petites frayeurs sur la Angels Landing Trail ! Vive la Randonnée !
Découvrir Zion National Park pour faire la randonnée de l'Angles Landing Trail lors d'un road trip aux USA.

Pourquoi l’Angels Landing Trail est-elle considérée comme dangereuse ?

Tout simplement parce que la dernière partie se fait à flanc de montagne, en se tenant à des chaînes ! À cela, s’ajoute la horde de randonneurs qui se pressent sur la crête pour admirer la vue et certains impatients qui ne laissent passer personne. Cette randonnée est donc à éviter en cas d’intempéries. Je pense que l’accès serait interdit dans tous les cas. Ce serait bien trop glissant… Selon les sources, 8 randonneurs auraient péri depuis 2004 sur ce sentier.

Les autres randonnées incontournables du parc

Si vous avez une journée de plus, vous aurez le temps de faire une ou plusieurs autres randonnées. Parmi les plus belles citées sur les blogs voyages, j’ai repéré The Narrows ou la randonnée les pieds dans l’eau de la Virgin River & Emerald Pools. Cette dernière permet de longer la Virgin River au cours d’une jolie balade. En été, la rivière est asséchée et vaut certainement moins le coup.

Et s’il vous reste un peu de temps, sur la route, vous pourrez faire un petit stop à Fort Zion ! Rien de fou, mais j’ai trouvé ce site mignon avec ses maisons de style cartoon.

Faire une pause à Fort Zion pendant son road trip aux USA

Dormir & se déplacer à Zion

Je vous conseille vivement de bien préparer votre visite et de réserver votre hébergement. Nous y étions à la mi-septembre et à notre arrivée au beau milieu de l’après-midi, le camping « Premier arrivé, premier servi » de Zion était archi plein ! D’ailleurs, aucun hébergement à un prix raisonnable n’était disponible à des kilomètres à la ronde. J’ai dû me mettre en quête d’un Motel en urgence avec mon téléphone. Heureusement que j’avais accès à Internet gratuitement grâce à Free. Résultat, nous nous sommes retrouvés à une heure de route du parc dans un Motel à moins de 100 $ les deux nuits !

Vous trouverez trois campings à Zion : The Lava Point Campgroung qui est situé à 1 h de route de Zion ; South Campground et Watchman Campground. Ces derniers sont généralement pleins toutes les nuits de mi-mars à fin novembre. Je me souviens qu’il était déjà impossible de réserver un emplacement quelques mois avant notre séjour.

Il est impossible de circuler avec son propre véhicule la majeure partie de l’année. Dans un souci de préserver le parc face aux hordes de touristes, les autorités ont mis en place des navettes qui sillonnent la Zion Canyon Scenic Drive. La navette coûte 1 $ et il est possible de réserver via Internet. Elle compte 8 arrêts et vous pourrez monter et descendre à votre guise en suivant les horaires.

Quelques informations pratiques sur Zion National Park

  • Le parc est ouvert toute l’année, sauf le 25 décembre
  • La meilleure période pour explorer Zion s’étend de mi-mai à mi-octobre.
  • Zion est soumis aux intempéries et risques d’éboulements. Pensez à regarder la météo la veille de votre visite et oubliez l’Angels Landing Trail s’il pleut.
  • L’entrée du parc coûte 35 $ (tarif janvier 2021), mais il est inclus dans le pass America The Beautiful.
  • La route scénique est fermée aux véhicules lorsque la navette circule, généralement du printemps à l’automne.
  • En haute saison, le camping « Premier arrivé, premier servi » est pris d’assaut. Optez plutôt pour une réservation.
  • Partez tôt le matin pour naviguer facilement avec la navette et profitez de la fraîcheur matinale.
  • Emportez beaucoup d’eau et à manger lors de vos randonnées.

J’espère que ces petits conseils vous aideront à planifier votre visite à Bryce Canyon National Park ! 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ou Pinterest !

Admirer le panorama sur Zion tout en haut de l'Angels Landing Trail Faire une pause à Fort Zion pendant son road trip aux USAFaire une pause à Fort Zion pendant son road trip aux USA

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Je veux en savoir plus !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer